Le forum de Monde

Forum dédié à ce qui se passe dans le monde virtuel appelé Monde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rapport de mission : Harl !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oegedeï
Divin Avatar
avatar

Nombre de messages : 1603
Age : 45
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Rapport de mission : Harl !   Sam 10 Mar 2012 - 1:10

Rapport de mission : Raid sur Harl





Nous avons donc lancé le raid sur Harl …


Nous avons eu la chance ( au sens propre comme au sens
figuré , comme vous le verrez plus tard ) de réaliser cette mission sous le
commandement de nul autre que le Chef du Cercle : Childéric l’Ancien ,
accompagné de ses 3 écuyers …


Grimgor , le guerrier Gontran frère de feu Qleinstein , Dame Anyah la rangeuse archère et Dame Luna
la baladine archère ainsi que 12 combattants recrutés et entrainés par nos
soins et notre apothicaire semi-elfe nous accompagnaient , Subotaï votre
serviteur , archer et voleur , vous offre ce récit …


Chose intéressante – mais chut nous devons rester discret
sur ce fait – nous sommes parvenu à convaincre Dame Taïdrah de nous « prêter »
25 légionnaires pour cette mission , un panachage de fantassins légers et
lourds , dont 1 ingénieur militaire ...


Durant l’attente – prés de 2 lunaires et demi – de l’arrivée
de ces renforts légionnaires , nous nous sommes efforcés de cerner la carte
politique de la région autour de Harl … En effet , et ce sera une œuvre sur le
long terme , nous nous sommes dit que pour faire sortir les Loups du bois (
comprenez faire sortir les MI de leurs repaires ) mettre en péril leur bel édifice féodal serait
une bonne idée … Hors les chefs de village , et même les Tvors voire les
Herzogs disposent d’une quantité relativement limitée de troupes … Nous avons
donc décidé d’éliminer les Tvors les plus corrompus et détestés , et de
favoriser les plus « humains » et les plus efficaces , espérant en
retour qu’ils secouent le joug de leurs supérieurs , et par des tendances
autonomistes en viennent à inquiéter suffisamment les MI pour que ceux-ci se
découvrent … Nous nous sommes d’abord
attaqué à un chef de village pratiquant le droit de cuissage , et l’avons
coincé lorsqu’il chassait avec 2 ou 3 de ses guerriers … Mais il s’est passé qq
chose à laquelle nous ne nous attendions pas : devant notre troupe d’une
quinzaine d’hommes armés , il s’est rendu à merci !!! Nous lui avons
laissé la vie sauve , en le forçant à prêter serment de se bien conduire sous
peine de mort , et l’avons désarmé lui et ses hommes ! Grave erreur , le
soir même les orques des environs attaquaient son village et lui et ses hommes
, désarmés , ne purent les contrer , le village fut incendié ! Nous intervînmes
mais trop tard , et bien que la bande d’orques fut anéanti , le drame était
consommé … Certes , nous avions récupéré de quoi équiper 3 combattants
supplémentaires , et 2 chevaux , mais à l’avenir nous nous sommes juré de mieux
peser et organiser ces expéditions punitives …


Les Légionnaires arrivés , nous lançâmes le raid sur Harl :
le but était de nettoyer l’antique cité , puis de l’explorer et enfin d’y
installer une base discrète du Cercle …


Avec les 25 légionnaires , nous embarquâmes sur notre galion
, manœuvré par qqs pêcheurs des villages environnants , et débarquâmes notre
petite troupe d’une cinquantaine de combattants et d’auxiliaires directement
sur la jetée du port , puis nous rendîmes à la Capitainerie , un des rares
bâtiments en assez bon état , et pourvu d’une tour assez haute pour nous
permettre d’observer la cité dans son ensemble ! En plein jour , nous ne
distinguions que quelques formes éparses en mouvement , des zombies amorphes et
dispersés , mais Grimgor qui s’était déjà rendu sur place , nous expliqua alors
que ces zombies étaient bcp plus agiles et agressifs de nuit , attirés par tout
bruit ou lumière suspects , sans compter des goules plus malignes et agiles
encore !


Nous avons discuté de nombreuses possibilités , la première
envisagée était de se barricader dans la Capitainerie hâtivement fortifiée sous
la direction de l’ingénieur militaire légionnaire , mais le Centurion nous fit
remarquer que nous ne pourrions pas , en cas de besoin , nous replier sur le Galion
ancré dans le port à 50 m de là …


Nous avons donc décidé d’opter pour la prudence , et de
commencer par évaluer les forces de l’adversaire en concoctant un « piège » :
monter une pyramide instable de bois et de vieilles casseroles rouillées reliée
par une corde au galion ancré à qqs mètres du quai … A la tombée de la nuit ,
nous tirâmes sur la corde , la pyramide s’effondra provoquant un bruit infernal !!!


Nous avions laissé tomber l’idée suicidaire de laisser un
volontaire au sommet de la tour de la Capitainerie , chargé d’évaluer le nombre
des zombies , mais Dame Anyah disposait d’un sort magique lui permettant de
voir ds le noir , et tout d’abord , sur les quais , elle ne put distinguer qu’une
vingtaine de zombis alertés par le bruit …


Nous fûmes tentés de débarquer pour les occire , mais la prudence
l’emporta de nouveau et bien nous en prit car au bout de quelques heures , c’était
une 50 aine de ces zombies qui se traînaient lamentablement sur les quais !


Prudent !? Oui mais pas assez , car alors nous
entendîmes les premiers « plouf » et nous comprîmes que les zombies
se « jetaient » à l’eau … Je dois bien « se jetaient » car
ils ne savaient clairement pas nager et c’est crachotant et suffoquant qu’ils
se dirigèrent vers le navire ! Devant leur tentative pitoyable de nous
aborder , nous décidâmes de rester sur place pour voir si d’autres hordes
arrivaient …


Mal nous en prit , car cahin-caha ces zombies finirent par
arriver jusqu’au navire ! Et ces satanés bestioles s’agrippaient griffes
et ongles aux bordures du navire et se hissaient à la force du poignet jusqu’à
nous ! Oh au début nous les repoussâmes facilement , ils n’étaient qu’une
poignée , mais malgré nos torches , l’obscurité des Lunes aux minces quartiers
nous empêchait d’agir efficacement et , à notre grande horreur , les fameuses
goules qui semblaient rechigner à se mettre à l’eau balançaient à la flotte
toutes sortes de débris pour constituer une passerelle de fortune permettant
aux zombis d’arriver sans cesse plus nombreux jusqu’au navire !


Ce furent 10 , puis
20 , et jusqu’à 60 zombies qui finirent par nous submerger et ce fut bientôt la
mêlée générale sur le pont étroit du bateau !!! Je vous avoue que votre
serviteur a bien cru sa dernière heure arrivée , car nous avions largement sous
estimé les capacités – et le nombre – des zombies à arriver jusqu’au navire !
Nous ne pouvions même pas rompre les amarres et fuir en laissant le navire
dériver , car il n’y avait pas un souffle de vent , et le ressac nous ramener
vers les quais !!! Si bien qu’au bout de quelques minutes de combat , les
Légionnaires eux-mêmes , découragés par la mort de leur centurion , nous
proposèrent de tenter une percée pour nous permettre à nous , aventuriers , de
fuir à la nage !!!


Mais nous refusâmes : ces Légionnaires et nos quelques
recrues avaient accepté de nous suivre et de braver le danger , nous ne
pouvions les abandonner et résolûmes de vaincre ou de mourir à leurs côtés !


Ce furent 2 bonnes idées , mâtinées d’un zeste de chance ,
qui nous sauvèrent pour finir !


D’abord Childéric qui se souvint qu’il portait un artefact
des jours anciens , une gant de métal qui pouvait , pendant quelques secondes ,
lui donner la force d’un Géant ! Il sauta courageusement à l’eau au cri de
« Mon sang pour les Justes » , et les zombies à la curée ne s’occupèrent
point de lui , dédaignant cette viande rancie de 150 ans d’âge ! Il put
alors de par sa force digne de Woran emmener l’ancre – et le navire avec !
– et l’éloigner vers le large suffisamment pour amoindrir les effets du ressac et
nous permettre en fin de quitter ces rivages brûlants !


Mais hélas une 40 aine de zombies étaient encore à bord , et
plusieurs des nôtres étaient au sol ! Les zombie étaient déchainés ,
insensibles à la plupart de leurs blessures , et ils fallait les percer d’innombrables
coups pour qu’enfin ils soient mis hors de combat ! Nous allions périr
submergé sous le nombre , lorsque Dames Anyah et Luna s’avisèrent d’un grand
filet de pêche resté sur le pont et , s’en saisissant , grimpèrent dans les
haubans avec l’espoir depuis la hune de le jeter sur la masse compacte des
zombies et en neutraliser le plus grand nombre ! Et là le lancer fut
parfait , car la moitié des zombies ( ainsi au passage que votre serviteur et
notre Sire Childéric ) furent empêtrer dans le filet , rétablissant l’équilibre
du combat ! Grimgor par ses coups puissants , les Légionnaires par leur
science du combat , nos recrues par leur courage , et Gontran purent alors reprendre
le dessus , tandis que dames Anyah et Luna parachevaient leur œuvre en fléchant
tout azimut ! Il ne restait plus alors qu’à percer de coups les derniers zombies
prisonniers du filet et nous pûmes enfin respirer , tout étonné d’être encore
en vie !!!


Nous avions subi de lourdes pertes , et malgré les potions
de soin dispensées en nombre , et les effets magiques de quelques objets de
Sire Childéric , nous avions perdu une dizaine de légionnaire ( le Centurion
avait pu être remis sur pied , ainsi que Dame Luna qui avait fini par succomber
sous les coups ennemis ) et 7 de nos recrues !


Néanmoins tout cela n’avait pas été vain ! D’abord ,
les Légionnaires d’abord méfiants ( 2 ne quittaient pas d’une semelle Sire
Childéric , pour soit disant assurer sa sécurité ) avaient compris en
combattant à nos côtés , et devant notre refus de les abandonner à une mort
certaine , que nous étions des combattants motivés , sincères et de valeur , et
leur centurion échangea l’accolade des frères d’armes avec Monseigneur
Childéric , et ensuite , Dame Anyah observant une dernière fois le rivage
tandis que nous nous éloignions , compta à peine 150 zombies massés sur les
quais ! Nous eûmes la confirmation par la suite , de la part des amis
elfes de Monseigneur Childéric qui en tuèrent encore une trentaine , qu’il ne
devait rester plus guère qu’une centaine de zombies à Harl , ce qui nous donna
bon espoir de pouvoir revenir , fort de notre expérience , avec une troupe plus
nombreuse pour terminer de nettoyer la ville , afin de la fouiller et d’y
installer une base secrète !


Voici donc le récit de cette aventure difficile donc , mais
point inutile , à Harl … Aventure qu’il faudra prolonger par le nettoyage
définitif de cette cité , l’installation d’une base d’opérations , puis passer
à l’action de longue haleine de démanteler l’édifice des MI dans le duché de
Harl ( cf l’idée plus haut ) afin de forcer les MI à se découvrir …


Le fait d’avoir gagné la confiance des Légionnaires n’est
pas une mince victoire car ce sont tout de même prés de 45 000 combattants
que comptent les Légions nordiques , et elles seront précieuse le moment venu !


Récit de votre serviteur , Subotaï du Grand Ordre de Kerleth
, mis en musique par Dame Luna pour les générations à venir …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Childéric
Dragon
avatar

Nombre de messages : 683
Age : 39
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Rapport de mission : Harl !   Sam 10 Mar 2012 - 10:58

Merci mon précieux Subotaî pour ce rapport...Une petite précision néanmoins concernant le "petit chef" que nous avons soulagé, il ne s'agissait pas de quelqu'un qui pratiquait le droit de cuissage ( celui là nous avons choisi de le laisser tranqui) mais d'un chef plutôt brutal, corompu et qui prelevais trop d'împot auprés de ses gens.

Amis du Cercle à bientôt.

( Note pour le MJ, le transfert de compétence de notre regrété et respecté Kleinstein vers Subotaî, ce dernier aura la charge de comptabité tant en ressource financiére, materiele et humaine du Cercle, ainssi que l'étude politique visant à prérarer nos actions de rétortions.)
Le chevalier vert et moi même auront dans les semaine qui arrivent la lourde tache de recrutement Cde et inf 5 pour le Chevalier 3 pour Childeric, les légionnaires assureront la formation de ces recrus ainssi que de mes écuiyers également en attendant.
Je précise que Dame Luna pourrait avoir un rôle également quand au recrutement, à définir avec le Chevalier ( des messages pourrais passer plus facilement en poussant la chanssonete)
Notre Apoticaire ainssi que Véri dvront également refaire le plein en possions et soins divers.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rapport de mission : Harl !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le rapport de mission 1 de sg1
» Un rapport de mission = une promotion ? [PV Urio]
» Rapport de Mission
» Rapport de Mission # 012524-GJHZE-425
» Rapport de Mission : Collis Empoissoné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Monde :: Monde :: Les Chroniques de Monde :: Archives :: A GARDER 1 Tri provisoire-
Sauter vers: