Le forum de Monde

Forum dédié à ce qui se passe dans le monde virtuel appelé Monde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La guerre en Ambrois [ MAJ 15/ 11 ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MJ
Admin


Nombre de messages : 5163
Age : 45
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: La guerre en Ambrois [ MAJ 15/ 11 ]   Sam 13 Oct 2007 - 13:42

----> Les Diables sont maintenant éliminés ou pour le moins contenus.
La libération de l'abbé Pierrus d'Azrael ayant mis fin aux agissement du grand cornu qui a ravagé tout un quartier de Francheville.
Les deux camps on été très éprouvés.
Il vas falloir maintenant procéder aux obsèques des héros tombés au champ d'honneur.

----> Les Heideulois ce sont retirés au nord du Cendré (Der GrauFluß), le fleuve qui traverse Ambrois. Le maréchal et connétable d'Heideul, Anaxadram, a su effectuer une retraite en bon ordre depuis les vieilles marches.
Cependant les mercenaires Keisseulois ne veulent pas quitter la rive sud du Cendré.

----> Les Khunois et les Brauliens s'affrontent dans les vieilles marches seul Léleux (wölfestadt) est hors de ces affrontement barbare. La ville est en effet sous la protection du Faucon.
Un fort parti de mercenaire Cunondéun y a été vu.
On sait que Thierry en personne est parti négocier avec le Faucon.

----> Dans les barbaresque, la reprise de Bel Serre par la ruse de VorShwartz à complètement surpris les états majors. Le comte VorHastatt a pu retrouver sa place forte et son épouse. VorShwartz est accompagné d'une conseillère elfe et d'un mercenaire.

---> L'invasion des trolls du fourré à littéralement défoncé les rangs Heideulois et sans l'intervention du roi Péryniel ils auraient été broyés. On s'accorde à dire que les cornus ou l'alliance pourpre est derrière cette invasion. Les trolls se comportent en effet de manière bizarre.
Ils séparent le fort parti de mercenaires Keisseulois du gros des troupes. Que va pouvoir faire Anaxadram ?

---> Les Ambroisiens bougent enfin leurs troupes, remis de l'invasion de l'année dernière le pays fait front. Nombreux sont ceux qui ce sont engagés et le pays a littéralement asséché le marché des mercenaires. Les armées s'ébranlent et font marche vers le Cendré.


Dernière édition par le Jeu 15 Nov 2007 - 15:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin


Nombre de messages : 5163
Age : 45
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: La guerre en Ambrois [ MAJ 15/ 11 ]   Mer 24 Oct 2007 - 16:29

Hier, le comte VorHastadt a vaillamment attaqué les arrières de l’armée Heideuloise à 1 contre 8. Vorswartz, resté en arrière, a en effet réussi à rallier de nombreux barbares à la bannière d’Ambrois. Ces mêmes barbares ont alors mis a sac les faubourg de Francheville, forçant le connétable d’Heideul à dépêcher des renforts. Privé de troupes vitales il n’a pas pu empêcher Thierry d’emporter la barbacane du grand pont. Son armée s’est alors ouverte pour livrer passage à une armée troll. Le grand protecteur a demandé à ses archers de les flécher et prié le grand elfe Angerdain Anaxadram, connétable d’Heideul de déposer les armes. Les dieux le punissant, selon lui, de conduire une guerre injuste.

Les trolls défoncèrent les portes et broyèrent les hommes. Livrant peu après le passage aux Ambroisiens. Une bonne partie de son armée coupant les Keisseulois de leur commanditaire.
C’est alors que voulant faire retraite vers Hoësteiln le pont d’Heideul, il a ordonné aux seules troupes de réserves qui lui restait, des gens d’Oudemshein (anciennement le Vauxvert), de retenir les Ambroisiens le temps nécessaire à la retraite.
Ces derniers refusèrent de se sacrifier et cédant aux injonctions de Richard Millès, ils déchirèrent les bannières Heideuloises et attaquèrent leurs commandants Heideulois.

Anguerdain Anaxadram, percé de lances, en tua beaucoup avant qu’une compagnie d’Hallebardiers menés par Richard ne le somme de se rendre.
Thierry en a alors profité pour faire charger sa redoutable cavalerie « les cavaliers sans têtes » (afin de protéger le dernier elfe féérique des rebelles). Dans la confusion qui en résulta Angerdain fut mortellement blessé, il eut néanmoins le temps d’implorer Nen, de retrouver au ciel la grande prêtresse d’Anaénor.
Ainsi est tombé le grand Anguerdain, le ciel s'est obscurci et la foudre s'est abattue sur ses meurtriers. L'orage a alors frappé des trolls et de nombreux combattants de tous bords avant de se calmer en fin d'après midi.
Note MJ : Pour l'importance du gars imaginez Elrond dans le seigneur des anneaux

Les trolls pendant ce temps, retenus par "le mur du roi" se mirent soudain à le contourner a toute vitesse. Ils arrivèrent sur les arrières. Les 3èmes lignes se débandèrent alors, les trolls piétinèrent les lanciers de Harl sans même ralentir.
Ils foncèrent alors sur la cité d' Hoësteiln, qui les perça de ses armes de sièges. Les trolls, malgré de grosses pertes défoncèrent les portes et détruisirent les armes avant de commencer a massacrer la basse ville.
Ce sont donc deux cités qui brulent dans l'autel de la guerre. Les combats ont été si intenses et furieux et la désorganisation est si complète que certains ducs sont encore portés disparus avec leurs troupes.


A ce jour, les Heideulois ne sont toujours pas vaincus. De nombreux clans ont réussi on ne sait comment à franchir les fleuves Cendré et Grünbrick. Ils poursuivent leurs exactions. Arthulfe Greymantchec demande instamment à Thierry de laisser une partie des troupes. Mais ce dernier est d'ors et déjà parti pour l'est où des combats entre barbares éclatent.
Le Faucon s'est rendu maitre de Léleux et a renvoyé au couvent les cardinales de la papesse. De nombreux comtes sont également proscrits. Est-ce le retour de la guerre civile ?

Quoi qu'il arrive, la situation est fort confuse. Si la victoire Ambroisiene est sans appel, il n'y a plus de front et l'on ignore encore qui dirige les trolls.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin


Nombre de messages : 5163
Age : 45
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: La guerre en Ambrois [ MAJ 15/ 11 ]   Lun 5 Nov 2007 - 21:00

Ceci relate en détail l'attaque décrite succinctement ci-dessus.
L'attaque commença avant l'aube, des unités ambrosiennes prirent l'initiative de déloger de leur terre des clans de mercenaires heideulois. Rapidement la nouvelle se répand parmi les barbares, l'attaque tourne court. C'est une véritable débandade.

Les keisseulois poursuivent alors sans réfléchir les ambrosiens malgré les ordres frénétiques du connétable. Les barbares déboulent donc pour ainsi dire dans un camp ambrosien. Mais si un barbare est prêt au saut du lit ce n'est pas le cas de l'armée ambroisienne.

Cependant, les harlebardiers tiennent bon et des carrés se forment. Il faudra attendre le lever du soleil pour que le grand protecteur Thierry greymanchek soit mis au courant. Il dépêche alors des renforts de cavalerie pour délivrer ses troupes, les réorganiser et tenter de soudoyer les mercenaires.

Il ne sut jamais quelle aurait été leur réaction, dans le même temps. Arthulphe Greymanchek excédé par les incursions toujours plus profondes des barbares, paniqué de perdre une grande exploitation. Il prend le commandement des troupes et contre attaque.

Il s'enfonce comme un coin dans les rangs ennemis, mais ne réalise que trop tard l'énorme rapport de force. Il se fait bientôt encercler. Thierry hurle sa rage et doit dépêcher d'autres précieux renfort mercenaire.
Ces derniers opèrent avec de lourdes pertes leurs jonctions. Les Keisseulois découvrent alors que malgré leur forte statures les petits ambrosiens arrivent a les faire chuter. Leurs charges furieuses s'empalant sur les piques, les voulgues les faisant tomber et leurs propres dégâts minorés par les épaisses protections ambrosiennes.

Ces derniers tentent alors une percée, tambour et fifres retentissent et un flottement gagne les barbares, leurs renforts cessent d'accourir et s'enfuis. Mais une fois de plus arthulfe démontre sa totale incompréhension stratégique, il préfère sauver sa personne et ordonne de sortir de l'étau.

Les barbares se réorganisent donc et au cri de Frühauf se jettent sur les lignes ambrosiennes. Seule la farouche détermination des vors ambrosien permis la victoire. Une victoire à la phyrus certes, mais suffisante pour Richard pour menacer les barbares. Ces derniers ne pouvant comprendre son bluf se rendent ou désertent en masse. Pillant et volant tout ce qui pouvait flotter.

Thierry a pendant ce temps, laissé passé les Troll, harcelé sur leur arrière par Vor-hallas les Heideulois ne peuvent manœuvrer comme l'avait prévu le connétable, la nouvelle de la perte des mercenaires lui parvient trop tard et il comprend alors trop tard le piège subtil du grand protecteur. Ce dernier avait pris le risque de présenter tout son flan aux trolls pour éloigner les keisseulois, peut être avait t'il même livré au pillage son propre territoire pour les contraindre a rester.

C'est donc de plein fouet qu'il subit l'assaut troll. Le choc fut terrible, ont le vit une terrible lumière dans les yeux tuer 2 trolls a lui seul. Mais ces derniers ne s'arrêtèrent pas il cherchaient a traverser ses lignes, et déjà les ambrosiens accouraient. Bientôt le dernier elfe féerique mourus. Et le siège de francheville fut levé. (Seul la citadelle tenait encore, protégée par un dôme magique).

Les ducs Heideulois, menèrent alors chacun de leur coté une retraite en bon ordre. Devant la multitude de choix tactique les ambrosiens ne surent que faire.

Il se passant alors plusieurs jours, durant lesquels barbares keiseulois & ambrosiens se livrèrent au pillage, des combats sporadiques eurent lieu. Le chef Ogre gübruck suite à la mort de Vor-hstatt se proclama comte et protecteur des barbaresques. Il osa même demander la veuve en mariage.

Il fédéra alors certaines tribus sous son autorité et tenta de s'eparer des places fortes tenue par les heideulois. N'ayant aucune méthode sa force brute échoua.
Arthulphe tentant alors de se racheter ou profitant de l'absence de thierry, lança assaut sur assaut sur ces mêmes places avec les keisseulois ralliés. Il y parvint a l'exception d'une qui tomberai a la fin de la trève.

Pendant ce temps les trolls malgré de lourdes pertes, avait défoncés les portes de höesteiln, qui détenait le seul pont vers heideul. Mais la citadelle tin bon.

Commence alors la trêves, ponctué de combats sporadiques et de qq mouvements. Arthulphe réussit a obtenir que plus de trois mille hommes restent a protéger ses terres. Thierry lui dut négocier avec le faucon. Mais il négocia en parallèle avec les barbares Khünois et leur promis leur indépendance. Les brauliens eux décidant eux aussi de profiter de cette guerre se soulevèrent et annexèrent de fait plus des deux tiers de la vielle marche. Prise entre deux problèmes Le faucon du donner des garanties (otages) a thierry de sa fidélité contre l'indispensable or pour payer un tribu aux brauliens qui bien vite se retournèrent contre les khunois.

Quant il revint il parapha la trêve et découvris les ravages de la bataille. :
LA QUASI INTEGRALITE DES VORS ENGAGÉS ÉTAIENT TOMBÉS. Une véritable hémorragie qui venait bien mal. Il promulga alors un édit donnant aux batard pouvant prouver leur filliation le statut d'héritier. Puis c'est plus de 100 nouveaux vor qu'il nomma sur le champ de bataille parmis les survivants.

Les heideulois eux n'étaient guerre mieux lotis, mais ils avaient livré moins de combats. Leurs chefs étaient encore là (30% de perte tout de même).

A l'est Guébrücke était tenu par fulde Vor-streisen, non loin le camps principal dans les faubourgs de Francheville Par guérold Vor-zeeman et enfin au nord tenant la dernière place forte Carloman Vor-danis. Tout 3 ducs ils n'arrivaient pas a coordonner leurs actions ; il fallu attendre la nomination tardive de Vor-streisen comme connétable pour rétablir un semblant d'ordre.

Militairement parlant les forces en présences sont toujours identiques. Stratégiquement ambrois n'est plus coupé en deux mais l'on se demande si le royaume pourra se relever de cette guerre.
Des rumeurs de discrètes négociations entre ambrois et heideul circulent.
Le roi d'heideul serait tombé malade ou méditerait suite à la mort d'angerdain.

Détail ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin


Nombre de messages : 5163
Age : 45
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: La guerre en Ambrois [ MAJ 15/ 11 ]   Jeu 15 Nov 2007 - 13:45

Suite aux évènement décrits dans fin de la trêve.
les armées ce sont remises en marche.

Néanmoins pour l'instant les combats se limitent a des escarmouches.
Le roi d'Heideul est apparu à Hoesteiln, la cité toujours ravagée par les troll a été évacuée hormis sa citadelle.
Le roi a alors frappé le sol d'un sceptre de granit, le sol s'est alors mis a trembler et des éclair ont frappé les trolls.
Puis des maison se sont écroulé sur les survivants.

Les gens de la citadelles ont survécu malgré qu'ont relate de nombreux blessés. Le fléau troll est vaincu.
Le roi c'est alors transporté devant francheville et a sommé ces derniers de ce rendre.
Ceux ci on négocié la sortie des enfant, femmes, vieillards et blessés.
Le roi y a consentit pour les 2 1er.
Puis incantant alors que les combats faisaient rage aux alentours
il a provoqué un tremblement de terre. Ce dernier à complètement ravagé la cité. L'orbe de puissance a été détruite et les nains des collines pleurent la disparition de l'artéfact unique.

Les morts sont innombrables, plus de quinze milles !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin


Nombre de messages : 5163
Age : 45
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: La guerre en Ambrois [ MAJ 15/ 11 ]   Mer 21 Nov 2007 - 21:07

Le roi vas entérrer le maréchal dans un lieu saint d'ambroi et fait personnellement appel au dieu.
Il déclare tout ceci n'est pas la fin c'est un commencement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La guerre en Ambrois [ MAJ 15/ 11 ]   Aujourd'hui à 3:16

Revenir en haut Aller en bas
 
La guerre en Ambrois [ MAJ 15/ 11 ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Histoire de la guerre : Les armes
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Histoire de la guerre : La Marine
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Monde :: Monde :: Les Chroniques de Monde :: Archives :: Nord-
Sauter vers: