Le forum de Monde

Forum dédié à ce qui se passe dans le monde virtuel appelé Monde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La grande bataille du nord.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 5805
Age : 47
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: La grande bataille du nord.    Dim 11 Mar 2018 - 13:36

Azogh pris le temps de rencontrer Son suzerain Drakolen, tandit que sa femme écumait les immenses écuries Herzogales et fut déçue de ne pas y trouver les monceaux de crottins car ces dernières étaient quasiment vide....
Puis le couple discutat longuement sur la route de leur rencontre et visons d'avec les dieux.
Azogh ne cessait de s'étonner de ce que sa femme trouvait le phénomène parfaitement normal alors que lui...
PARLER AVEC DES DIEUX BON SANG !!!!
Si on lui avait dut cela dans jeunesse ou même sous grimgor alors qu'il n'était qu'un jeun chef il aurait éclaté de rire.

Plus inquiétant étaient les sombres prédictions de Lug...  Et ce que lui racontait ses gars sur le départ de Iago en territoire Helsin ajoutez les lettres de Karl lui décrivant l'influence du Docteur sur les helsin venant bouleverser les schémas dans la province.
Le plus bizarre était cette mission que Lug leur avait confiée, chercher 3 instruments de musiques !
Décidément les voies des dieux étaient impénétrables.

Peu aprés comme isl étaient à coté de l'abbaye secrète du chapitre de la "Götlische Wüt" ils négocière ardemment avec eux pour récupérer le deuxième objet un septre qui avit le pouvoir de faire entendre une voie sur des kilomètres..
Azogh ruminait donc le fait qu'il avait du perdre un objet bien cher pour avoir cet objet quand un loup grognant surgit des bois !

Mais Lokodo :
- N'a pas l'air d'un loup celle là ! On dirait plutôt un animal bizarre, on dirait qu'elle est ballonnée elle est juste recouverte de boue. En fait elle est de couleur... mais elle est mutilolore !

Lokodo & Azogh :
ZAZA !!!

[Surgissant de derrière un arbre ]
- Bordel ! On peut même plus faire de surprise !
Salutation ! cher amis vous avez énormément de chance !
Mon bon maître, qui vous adore, se décarcasse pour vous simplifier la vie ! Un plan au petit oignons vas vous permettre de récupérer l''un des objets et non des moindres !

-Salut a toi Le Prez
[azogh fixa l'être vétu de son éternel manteau de cuir, sous lesquels les mêmes vêtements brodés de symboles de bouffons, azogh les fixa afin de ne pas rencontrer le regard uniformément bleu (sans blanc) ; Grimgor lui avait confié qu'il ne fallait surtout pas sous estimer cet être qui était probablement l'un des plus puissant champion de Monde ]
Et nous ne risqueront rien bien sur ?

-- Absolument rien ! Mon Bon maître s'est personellement investit afin de transformer un terrible repaire de méchants en petite quête pas dangereuse, sufira d'ouvrir quelques porte c'est dire. Vous éviterez des kilomètres de boyaux souterrains remplis de monstres errant, il a enlevé  des boss des énigmes des pièges par centaines. Vous ne risque rien du gâteau !
[ Derrière l'arbre tombe alors un empilement de tuyau de poêles, de vasques en porcelaine et bric à vrac

- C'est pas de quoi fabriquer des pissotière ca ? !!

- Mais non, mais non j’étais juste en train de préparer mon camp. Voila je vous invite à un petit barbeuc et voila comment on me remercie !
[ Tape des mains et entraîne Le tvor et sa Tvorine vers effectivement un petit camps où deux adolescents s'affairent. Une fille blonde avec tresse et robe trés colorée d'un quinzaine d'année et un jeune garçon un peu plus jeune, avec tâche de brosse etrés courte. ]
Ivan miam miam ! Ivanochka ! ( Ils apportent des plats ]

Lokodo :
c'est pas les jeunes d'hartam ?
[ Brusquement le garçon sort un couteau ! Alors que la jeune fille prend un air apeurée. ]

- Hééé NON NON !! NIET HARTAM ! Pouvez pas la fermer, bordel. Ils sont encore traumatisé ces pauvres gamins. Vous voulez qu'ils fassent des cauchemars ou quoi ? NIET HARTAM Ivanochka NIET !!
Tenez plutôt servez vous ! Bonbon ? [ tend une assiette remplie de succulentes confiserie ]

- Non merci (Pourtant azogh sentait une délicieuse odeur en émaner )
Mais ils n'ont pas déja disparu lors d'une aventure ?

- Je crois, lui répond sa femme, que pour le prez la continuité du temps n'est pas une règle !

- Vois pas ce que voulez dire, moi je renie pas mes responsabilité envers des pauvres gamins, que j'me saigne aux quatre veines pour eux.
Tenez le plats principal c'est des pommes au camembert, une recette de chez toi Lokodo, sa devrait te plaire !

MJ :Nos amis mastiquent alors, prennent un temps d’arrêt azog continue tandit que lokodo se sent moins motivée *
Aprés avoir "bien mangé" le prez dessine alors un carré sur le sol et tente sans sucés d'y faire tomber azogh (même pas drôle)
Et de fait il est tellement contrarié qu'il oublie de dire une partie des consignes.
Et donc c'est une incroyable aventure qui dura exactement -77mn puisqu'ils revinrent avant d'être partis dans une court de ferme.
Ils jaillirent d'un geyser de crotte et d'eau, pour atterrir dans le trou de fumiers ou des cochons vinrent joyeusement leur faire la fête.
( Y voyant un spectacle réalisé à leur intention )

Azogh étreignait un chaudron argenté (aluminium) marqué de terribles runes inconnues  "MOULINEX"
Lokodo elle avait au départ une brosse à chiotte qui se réveilla être un puissant artefact émettant une musque des plus bizarre (shynté)
- Ha j'ai cru devenir fous avec ce rire  !!! ( La musique ... )
- Tout cet endroit ne relevait plus des lois naturelles...

Quand au dernier objet : Un tambour de feym ils le récupèrent par la force et la ruse chez un petit seigneur (un peu brigand sur les bord) juste a coté de l'endroit d'où ils était apparu... Et cet endroit était proche de la bataille ...

Gné?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartam
Grand ancien
avatar

Nombre de messages : 918
Date d'inscription : 13/09/2011

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Jeu 22 Mar 2018 - 15:53

Préparatifs d'Hartam : HJ :Dans la mesure du possible, je fais ce qui suis. BII, précise au besoin combien de ces action, voire lesquelles, je peux raisonnablement faire.
EDIT MJ : je vais barrer les ordres impossibles à faire.

  1. Je demande conseille aux officiers stratèges de la Légion pour voir comment causer le plus de désordre/dégâts dans le camps de Uther. Les cibles comme les réserves d'eau, etc...

OK

  1. Je repère dans la région environnante des plantes et champignons vénéneux pour faire des poisons de préférence sanguins de niveau 3-4. Je les montre à des éclaireurs Fossoris pour en avoir un max. Je prépare avec cela autant de doses de poison que possible (pas forcément mortel pour tous mais donnant aussi la chiasse, des douleurs...)

PAS LE TEMPS ou alors uniquement pour qq dizaine de personnes


  1. Je vois si je peux aussi avoir de quoi déclencher des incendies difficiles à maitriser (accélérateurs, "cocktails Molotov", feu grégeois...)
  2. Récupérer la dague de Taïdrah (HJ : Kikine, avec ton accord, j'aimerai aussi l'utiliser pour fourtre le bordel dans le camp d'Uther et te la rendre après pour les Cyclopes. Je prévois une actions rapide. Peux-tu me dire comment elle fonctionne, STP?)

Mon idées est une infiltration, idéalement avec qqs Fossoris dans le camp d'Uther pour empoisonner l'eau et la nourriture. Même si cela est découvert, il perdront au moins leurs réserves. Parallèlement, je compte faire un peu de repérage au niveau de la tente d'Uther en me faisant passer pour un serviteur (prend son apparence). S'il y a du monde dans celle-ci, je m'éclipse et fait en sorte d'

apparaitre devant Uther en plein conseil de guerre sous l'apparence d'un cornu pour faire croire qu'on avait RDV. L'idée est de faire croire aux autres personnes présentes qu'Uther est un traitre à la couronne et qu'il est de mèche avec l'Alliance Pourpre et les MI.
Le "Cornu" accusera Uther de vouloir le trahir puisqu'il y a du monde et maudira l'assemblée et l'armée entière (ce qui se vérifiera si l'empoisonnement des réserves réussit.

Uther bien entendu niera les faits et je l'obligerai pour le prouver à faire serment dans ce cas de détruire les MI et l'AP qui sont des ennemis du Royaume Maudit. Je compte sur la peur des billes si c'est un doublon pour : soit le faire hésiter et semer un peu plus le doute dans les esprits des autres PNJ présents (et laisser faire la nature humaine), soit provoquer sa mort à cause de la bille.
S'il a une arme bénie, elle sera bien entendu sans effets sur moi, ce qui renforcera l'impression auprès des autres qu'Uther n'est pas net.

La dague dans tout cela servira à assoir la nature démoniaque de mon personnage en tuant gratuitement qqs soldats d'Uther de manière surnaturelle. Voici peu ou proue mon projet pour les armées du royaume maudit. Je compte aussi sur le bordel pour que celles-ci se lance sur l'AP, plus que sur nous.


Dernière édition par MJ le Dim 25 Mar 2018 - 22:20, édité 3 fois (Raison : EDIT suite à conversation)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 5805
Age : 47
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Ven 23 Mar 2018 - 20:33

Je rattrape mon retard en présentant la situation.
Hartam pourra éditer son message en conséquence.

Nos amis bientôt se rejoignent pour la grande bataille. Le Général Fossoris multipliait depuis plusieurs jours les patrouilles et avait ordonné la construction d'une véritable tranchée sur plus de 10 km. Mais ce n'était qu'une ruse pour temporiser il cherchait a rassembler autant d'information que possible sur l'armée adverse.
Dés qu'il perçu une volonté d'attaquer il abandonna cette position en un replis de nuit.
Les Handroisiens (ou les maudits selon le camp) se ruèrent alors dans un entonnoir savamment organisé.
Du haut de sa mésa le Consul Pertinax sirotant un délicieux vin elfique félicitait son statège hélas le principal avait échappé à ces deux hommes.
Une catastrophe que seul un homme avait vu venir : Numérius
Mais ce dernier, surchargé de travail, mis aux arrêt de rigueur par son propre peuple et littéralement délaissé par son élu était devenu suffisamment aigri pour abandonner le consul à son propre sort. (et de toute façon convaincu que le destin de Monde se jouait ailleurs)

Bref Pour le consul et surtout son général la bataille se présentait ainsi :
CF Carte et légende de ce post.
Une plaine d'environ 5 kilomètre de diamètre, avec en son centre une petite zone marécageuse.
Au sud une mésa offrant de confortables positions élevées laissées à dessein pour que le roi Handroisien s'y installe.
A l'est des petites collines peu élevées mais recouvertes d'un bois commençant a peine à verdir.
Au nord-est une grande cuesta (limite de plateau)  avec de rares sentier y menant avec un petit bois plus touffu.
Au nord la belle surprise que pensait révéler le consul. Tout le savoir faire des fossoris. Des camps retranché massifs énormes selon les standards Heimdalois et Handroisien. Ce n'était que des levées de terres plantées de rondins. Rien de bien compliqué a faire mais voire là deux petits châteaux construits en qq jours aurait du saper le moral ennemis. Sans parler des deux avant poste version miniatures des camps et pivot du plan du général.
sombre
Le général tenta de provoquer une confrontation immédiate mais ce piège grossier ne fonctionna pas.
L'on se résous donc a attendre la bataille pour l’après midi ou le lendemain. Les fossoris ne cherchèrent absolument pas à dissimuler leur écrasante supériorité numérique, même si infanterie et cavalerie lourde ennemies était largement mieux équipées qu'eux. En effet la plupart des légionnaires Fossoris ne sont protégé que d'une lorica de cuir, une solide cote de maille et un ridicule casque. Hormis leur gigantesque bouclier rien de bien impressionnant. Sans parler que les auxiliaires n'avaient bien souvent que des protections plus légères encore.
Les 1er dysfonctionnement se produisirent cette journée. Patrouillent qui disparaissent retrouvées plus tard, rapports contradictoires, chefs apparemment nerveux. ordres et contre ordres. Oh rien de bien important tout semblais réellement bien se passer...
Arriva aussi petit a petits l'arrière ban des armées féodales, très loin de l'organisation des Fossoris. Ou tout simplement par calcul plitique comme l'arrivée tardive (le lendemain seulement) des Helsins groboulé

Une provocation eu lieu, Uther accompagné de son porte étendard et d'un Tvor vin arranger les troupes de Iago !
grr
- Je ne suis pas Uther mais Clother Vorbrechen le seul et l'unique. J'ai été Trahis par les miens les tenants du Cercle !
Abandonné trahis par mes propres amis. Celui que vous suivez n’est qu'un usurpateur un golem magique pâle reflet de ce que je suis !
Soldat, sergents TVORS !! suivez votre honneur combattez le vrai clother à qui vous avez juré fidélité !

Mais rien n'en sortit que ce soit par l'action de iago (a voir) ou par la réaction des Fossoris. Aussi ce n'est que le lendemain et pas avant 9h que le combat commença. Une fois de plus tout semblais bien se dérouler selon les plans du Général. Les armées avaiet quitté les hauteurs inspirées par l'avance a découvert des légions loin de leur camps. Les deux camps virent leur chefs suprêmes y aller de leur encouragements avec mention spéciale pour l'élue taïdrah qui bafouilla qq mots a peine audible. Et uther qui ne fit absolument rien pour ses troupes ce qui alla jusqu'a faire jaser chez ses ducs allies.

Le Roi avait disposé sa cavalerie lourde devant ses infanteries qui elle même était fractionné en deux ailes.
Fort de leur supériorité, les fossoris avait également scindé leur infanterie en deux ailes avec une trés forte réserve qui comprenait entre autre toute la Turme de cavalerie. Cette provocation ajouté au fait que le détachement sur l'ile des marais haranguais sans cesse les maudits fit que bien vite la cavalerie royale s’élança à un demie galop vers la légion visant la petite butte intermédiaire.
En un pas rapide les 1er lignes se dirigèrent à leur rencontre. Une folie pour les Handoisien, un piège subtil pour Azogh qui savait combien les fossoris excellaient à briser les charges de cavalerie. Mais cette fois ci ce n'était plus qq Tvor isolé mais tout un Ban...
 

A SUIVRE...
Fichiers joints
grande bataille2.png
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(618 Ko) Téléchargé 6 fois
legende.jpg
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(86 Ko) Téléchargé 8 fois


Dernière édition par MJ le Dim 25 Mar 2018 - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 5805
Age : 47
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Ven 23 Mar 2018 - 22:18

Règles de bataille :
pour les affrontements classiques c'est un combat simplifié

Les héros eux peuvent soit :

  • donner un bonus à une unité
  • utiliser une de leur compétence spéciale
  • attaquer un autre héros
  • tenter de regrouper une unité ( c&i)

Et :

  • Se déplacer
  • lancer un groupe de sort
  • soigner


Les actions se font par unité temps
une unité temps commence aprés un post du vénéré Maître de jeu

Sauf exception les déplacements sont les suivants

  • Infanterie légère 1.5 case
  • Infanterie lourde 1 case
  • exception fossoris peuvent charger 2 cases (pas plus de 3 fois)
  • Cavalerie : 3 cases
  • unité spéciale 2 cases
  • Unité spéciale lourde  1 à deux cases
  • Héros 3 cases ou 4 cases sans actions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 5805
Age : 47
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Ven 23 Mar 2018 - 22:46

Combat simplifié
Dégât = dé*N le nombre de dé est toujours inférieur à 10 ( représente la difficulté de manœuvrer de grosses unité )
[PV modifiés]
Nombre


Fossoris : 
i = D8 [20] ou [15] si chute moral N chaque carré =600
c= D6 charge D12 [12]  N chaque rectangle  =100

Guenièvre :
i = D8 N=260

Concile
i- D6 [14] N200
i+ D12 [16] N300
c D8 charge *2 [22] N60
récupère 3dé10-1 N perdu et N arrondi au > par unité temps sur un 1 perte d'un dé 10

Clother :
i- D4 [12] N140
i+ D6 [15] N115
c D8 charge *2 [18] N30

Azogh drakolen
i- D4 [13] N100
i+ D8 [16] N50
c D6 charge *2 [17] N25

si je me suis trompé dans le nombre faite le moi savoir assez vite SVP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azhog
Dragon
avatar

Nombre de messages : 617
Age : 29
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Sam 24 Mar 2018 - 12:21

Petit point sur les PJs présent (par joueur), les joueurs peuvent-ils valider?
-Etienne: Azhog, Karl.
-Kikine: Taidrah, Lokodo, Anayah
-Guillaume: Hartam, Merlan, Ramon
-Manu: Oegedei, Iago
-Maitre du monde?
-N'ant'k? Grumm

-Krish?

EDIT MJ :
Ajouté sur carte
Sauf merlan que je considère en soutien très arrière étant donné qu'il y a de trés forte chance sinon qu'il soit exécuté pour trahison
(oeil de taupe)


Dernière édition par Azhog le Dim 25 Mar 2018 - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oegedeï
Divin Avatar
avatar

Nombre de messages : 1809
Age : 46
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Dim 25 Mar 2018 - 11:44

Oegedei et Iago présents

Il y aurait un moyen d'en savoir plus sur les adversaires (composition des troupes , chefs ...)  , d'autant qu'il y aura sûrement eu moyen de mener une reconnaissance la nuit (Avec oegedei et Anyah par exemple) !?

Et on est bien d'accord que l'Alliance Pourpre est absente pour le moment !? Où sont leurs troupes !? Il faudrait le savoir !

Ah : et les Vor Helsin vont trahir hein , ils se sont positionnés bien comme il faut pour ce faire , Iago prévient donc le Consul qu'il est absolument nécessaire de garder notre flanc gauche car à un moment ou à un autre ils nous attaquerons ds le dos , au minimum ils ne bougeront pas durant la bataille mais attaqueront à la fin quand nous serons affaiblis , il faut donc soigneusement s'en garder ...

[HJ Je risque de pas être trés réactif en ce moment , je passe mes journées aux travaux , désolé  ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 5805
Age : 47
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Dim 25 Mar 2018 - 13:18

Krish est mort modifié liste en conséquence.
Gaileen la rodeuse pourrait également être là et supléer en partie a l'absence de Anayah
pour peut que vous la faites revenir sur le forulm.
Au pire la PNJ nekerty mais qui normalement devrais être en Harl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oegedeï
Divin Avatar
avatar

Nombre de messages : 1809
Age : 46
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Dim 25 Mar 2018 - 13:35

Ah point important que Oegedeï voudra absolument faire remarquer aux officiers Fossoris :

Cela fait longtemps que vous n'avez pas affronté de cavalerie (c'est pas une spécialité Picte je vous l'accorde Wink ) mais il ne faut SURTOUT PAS "recevoir" une charge de cavalerie !

La charge de cavalerie sa force c'est surtout l'impact : seule une infanterie trés lourde , et/ou armée de piques , et/ou retranchée peut recevoir une charge de cavalerie !

Au contraire votre force c'est votre manoeuvrabilité et votre légèreté !

Vous devez "absorber" ces charges en ouvrant des "sillons" ds vos rangs , bref éviter le contact ...

Il me semble d'ailleurs que vos soldats portent chacun un petit pieu , que ceux des "lignes des sillons" plantent leurs pieux ds le sol cela empêchera encore plus les chevaux adverses de manoeuvrer , ce sera parfait ! (les chevaux ont horreur des pieux , qui les éventrent ). Au pire que chacun de vos hommes se taille un pieu , cela nous en fera une bonne réserve !

Une fois les charges absorbées , la cavalerie adverse va DEVOIR faire demi-tour , soit pour charger vos arrières , soit pour tenter de rejoindre ses rangs , et c'est là que vos rangs arrières à vous , et vos auxiliaires légers , entreront en action , car c'est à ce moment là qu'il faudra agonir de traits (pierres , javelots , flèches) les CHEVAUX ennemis (le cavalier ça sert à rien) : les chevaux seront blessés ou paniqueront , et les cavaliers seront à votre merci !

Il me semble que les troupes de Sire Iago ont déjà mené une attaque de harcélement , ils sont doués / entrainés pour cela , laissez lui le soin de la manoeuvre avec vos troupes légères , cela devrait ,donner de bons résultats !

Une armée telle que l'armée adverse va se reposer sur ses charges de cavalerie erreur car ils ne sont pas assez nombreux , et votre infanterie est entrainée , manoeuvrable , et en quantité : en suivant ces instructions , vous essuierez qqs pertes mais viendrez rapidement à bout de la cavalerie adverse qui , de plus , va se fatiguer beaucoup plus vite que vous , sans compter le stress (et les chevaux et le srtess c'est pas bon du tout)

Inversement ne pas trop risquer notre cavalerie pour le moment , plutôt la garder en réserve pour quand la cavalerie ennemie sera affaiblie .

Surveiller l'air de rien la forêt sur notre flanc droit : si la cavalerie ne peut y passer , on peut toujours craindre une infiltration d'infanterie légère ennemie , donc rester vigilant , et justement une partie de notre cavalerie peut se tenir aux lisières au cas où ...

Pensez y !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 5805
Age : 47
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Lun 26 Mar 2018 - 2:03

@ azogh  Bon je vais avancer. afin effectivement de pallier le TEASER que je j'avais fait à certains. Oui tes troupes étaient bien compté comme tu le vois dans le récap.

@ Oguedaï rassure toi les Fossoris ont exactement préparé ce que tu a décris (se préparer a s'ouvrir en sillons, les petits pieux et ils ont également placé en 1e les cohortes les plus aguerries (1 à 3) La 4 ème l'étant notablement moins et et parais même commettre des erreurs sans que les officiers supérieurs ne réagissent
Ils surveillent également constamment les bois.
La seule chose que tu influe donc sera donc te proposer tes troupes en harcèlement ce à quoi ils ne sont pas contre mais pas avant qu'ils ne te le demande insistent-ils.
Tu peut également si tu le souhaite aller dans le bois avec tes hommes... (si tu accepte tu y sera avant l'arrivée de ce qui sera dit plus bas )

@Hartam vu ce qu'on a discuté hier j'ai annoté tes plans et je modifierai en conséquences mes descriptions.

Brusquement Alors que Uther allais se diriger vers son armer pour la conduire un cornu apparaît devant uther :  diab
Le cornu (alias HARTAM) a écrit:
Uther tu cherche à me doubler ! Tu ne respecte pas notre contrat en cherchant à t'allier aux Maîtres insulaires !
Je te maudit toit et toute ton armée je...
Un gros carreau vient brusquement d'éclater projetant un filet sur le cornu qui disparaît puis réapparais dans la seconde en hurlant de douleur !
Un docteur Klein apparaît alors à une centaine de maître de lui.    Mais des soldats s'étaient déjà précipité et l'avait roué de coups sans ménagements. Uther arrive alors et montre sous le filet le visage maquillé ou qui se retransforme en le visage de Hartam grimaçant


- Regardez votre Cornu !! Mais nulle doute qu'il s'agit là de sorcellerie !! Oh mon roi voyez je vous l'avait dit.
[Il lance alors une attaque à 30 dans les couilles d'Hartam qui ne peut que hoqueter et vomir de la bille et subir également les dégâts provoqué par le poison du filet au Krégora.]
- En effet vassal Ces maîtres insulaires d'Heimdal sont bien tel que vous le dites. Allons exterminer ce repère d'assoumittes !!! king
- (Uther en aparté à Hartam ) Le cercle  vas regretter de m'avoir rejeté moi qui était prêt à mourir pour lui ! 

[ Le docteur s'occupe alors d'Hartam et lui souffle ]
- Je vois que vous êtes toujours aussi prévisibles. S'attaquer directement à Uther tss... Tss  Vous auriez du écouter ce bon viel Alexis il n'aurais pas fait cela...


Les armées s'élancent alors de nouveau !
Les fossoris n'ont absolument pas réagit à tout cela et attendent encore le choc.
Qui ne se produira pas...
Car c'est alors qu'une île qui n'était pas là révèle deux compagnie de gens enturbannés, récitants des parchemins dans une cacophonie la plus totales.
Un petits groupe d'une dizaines de personnes ayant été jusqu’à allumer des encensoir et avoir construit de véritables piquets et autres pals, autels dégoulinants etc.. La profusions d symboles brillants et de panneaux, étendards et pour certains banderoles colorées...  
Mais ci cela aurait pu être risible, bien vite boule de feu, éclairs nuées d'insectes, et des volées entières de projectiles magiques se déversaient sur les rangs de la légions produisant 1000 fois effets qu’escomptaient Hartam dans ses rêves les plus fous. sombre


 Deux géants de 6 mètres de hauts surgirent alors de la foret , uniquement vêtus d'un pagne mais yant pour tête un casque de scaphandrier visiblement agrafé à leur torse  hein?


Un œil de verre unique, cyclops grand comme une lucarne se mis alors à déverser un rayon plus étincelant que le soleil les boucliers s’enflammèrent spontanément et ceux qui n'étaient pas derrières devinrent autant de torche vivante. Les regards meurtriers traçaient des tranchées fumantes et hurlantes. Et leurs pas démesurés les rapprochaient des autres cohortes. Un centurion primipile aveuglés frappait le vide de son cep qui tombait déjà en braise quand le pied du géant le renversant et broyant son ventre dans un bruit et un cri abominable...

(Clic pour agrandir )
Inutile de dire que les légionnaire déjà choqué, blessé voire tout simplement ahuri avait déjà lâchés leurs armes...
Mais on ne gomme pas des lunaires d’entraînement avec cela. Non c'est alors qu'apparurent de vrais être cornus (des casques )  mais aussi des êtres abominables dopple , des ogres , des Huruks haï de deux mètres en pack coordonné de 12  menant au bout d'une chaîne deux Olog-haï de 2m50 casqué et cuirassé armés de gigantesques étoiles du matins   le tout mené par ce qui ressemblais à ne démonette ou une elfe noire  dark difficile de dire.
Mais son fouet était bien enflammé ça c'était visible !!! Il plus alors du feu et d'autres éclairs jaillirent du marais. flam

Dévalant la pente comme des dératés ce qui semblait être un détachement de choc de l'alliance pourpre  se ruaient vers les légionnaires qui là fléchirent.
C'est alors que Le maréchal de Mithra sortit de sa torpeur hurlant un mot de commandement sa voie devint lumière et il lança une contre charge. Mais même lui ne put mener tout ses gens à une charge véritablement dite.
Mais ce déclic avait suffit, Clother beugla son mon sang pour les justes !    Azogh lança ses gens (regrettant de ne pas avoir de cris de guerre) et  Guenièvre sortie son épée le suivit
- Koeln et heimdal toujours !
et piquant des deux  ordonnant à ses gens de rester en arrière.
Tous désobéirent alors et la suivirent.

Et là toute une petite armée de l'alliance pourpre jaillis et bois et d'une bonne foulée (et bien aidées par la magie) étaient déjà à la moitié du chemin.
Leur Commandant Xlatas Néfrül invoquant de terribles sortilèges de combats pour ses hommes, son épée de mithril enflammée elle aussi levé devant lui chevauchant un loup géant et escorté de grands loups garoux.
Là s'en était trop ...
Les cohortes se disloquèrent, les manipule éclatèrent et les centuries elle même furent ébranlée.
Mais c'était surtout un sauve qui peu général. La panique secoua tout les fossoris. Les 1er lignes se jetant sur les arrières qui à leur tour paniquèrent.
1000 hommes devant vous qui hurlent, lâchant leur armes que feriez vous ? Tout autour de vous n'est que cris pour sauver sa peau et les encouragement à fuir ne manquaient pas.
Trasimène, canne, la bérézina...
La débandade !


Taïdrah se précipita alors vers l'avant sa garde d'honneur pestant et jurant aillant à peine le temps de la suivre lais bien vite elle dut aussi les attendre car aller a contre courant d'une tornade sans eux s'avérer impossible. Agricola commença alors à frapper pour tel un brise glace ouvrir un chemin.


Devant inconscient du désastre en cour la charge de cavalerie observait que l'alliance pourpre avait déjà accroché les troupe du duc uther et le roi avait infléchi sa course pour éviter les gens de l'alliance. Mais derrière un Commandant exceptionnel laissait le gros des troupes Handroisienne maintenir le cap au cri de sus aux démons du Nord ! mort C'était bien plus qu'il n'en fallait pour parachever le désastre.
Guenièvre dépassa alors azogh et ce fut le choc avec des traînard Handoisien.
En sous nombre le résultat fut plié d'avance. Azogh se retrouva couché sur son cheval une lance planté dans la jambe. Et il loua d'avoir récemment renforcé son armure. Mais autour de lui ses 1/2 orks et les gens de Guenièvre étaient pour la plupart désarçonnés. Et ils auraient déjà été massacré si la cavalerie du roi n'avait pas bizarrement quitté les lieux.
kc 


Guenièvre avait le visage en sang, mais avait encore une tête. Son heaume arraché par le choc. Son amure complètement faussée, la pointe d'une lance avait ripé sur le haubert sous adjacente et arraché tout une ligne d'anneaux...
Azogh arracha le bout d'épieu de sa jambe se redressa (il avait connu bien pire et pour être honnête notre bourrin était a peine entamé) mais l'idée ne lui serait jamais venu de rester, son intelligence, et lug lui même lui aurait hurlé de rester en vie. pale
Guenièvre elle semblait en état de choc. Mécaniquement elle s’essuyât, défit son amure faussée, puis haubert, gambison ne laissant que ses hautes bottes de cavalerie noire et une simple chainse, vêtement du dessous. Elle pris sa grande épée du coté de son cheval tué. Et tranquillement s'en allât marchant vers les lignes ennemie. D'abord hésitante sa voie commença a chanter un viel air Heimdalois vraiment anciens content les haut fait de la chevalerie Heideuloise de ce qui était les grands royaumes du nord, marche du royaume féerique.

Brusquement azogh s’arrêta les paroles simples, de l'amour d'une femme pour sa terre chérie, la démarche tranquille de la silhouette blanche l'épée sur l'épaule allant seule alors que tous courraient se mettre a l’abri. Suspect
Il l'entendais mais pas eux... [ Un rire lointain  jocolor ]
- Il savait....

(Clic pour agrandir )


Les paroles sont un véritable chant croisé nommé Palestine
légèrement revu pour coller à Monde.
Pour ceux que ca intéresse je mettrait la version complète dans l'auberge.
Elle déja été adapté par les médiévale babes ou corvus corrax.

Azogh pris alors les objets récupéré de la quête précédente et tenant le sceptre devant la  fière guerrière il emplis le chant de bataille du chant.
L'autre objet émis une musique irréelle (électronique).
 
Alors un jeune écuyer, blessé assis dans la boue sortit de sa transe et se levât il suit la dame.
Bientôt le chant s’affermit et le tambour résonnât. Un écussier du concile qui courrait se mettre a l’abri stoppa la regardant s'amener vers son destin. Le chant patriotique ou tout simplement amour sincère d'une fille d'Heideul  lui fuit ramasser un bouclier et il se mit devant. Il dévia alors les qq flèches qui commençait a tomber au hasard.
Puis d'autres écuyer, d'autres hommes... Un chevalier qui tend son cheval à la dame, le champ de bataille retient son souffle, le temps lui même semble ralentir figé par le staccato du galop qui accélère.
En façe les pique s'allongent, des ordres fusent !
Mais en haut des nuées s'assemblent.... Une autre dame nuageuse dont les blanc filaments émergent peu a peu avec comme une multitude de points comme une nuée d'oiseaux ? d'anges ? de walkyries ???
Guenièvre pousse encore le galop, les chevaux écument, azogh peine à suivre. A cette vitesse démentielle on ne peut rien viser, ni penser même à esquiver. toc
A plus de 2 kilomètre l’œil rivé sur un mirroir magique créée par le docteur Dactylus.
- Elle vas droit à la mort, mais cela ne changera rien au plan nous ramasserons ...
- LA HONTE !!! voila ce que nous ramassons !!
- il faut raison garder
- C'est toi que je vais faire garder maudit docteur !
- Herzog vous ne mesurez ni vos paroles ni les actes cat..
- Je mesure que ma nièce me ridiculise ! entendez vous mon armée voyez vous leur mine ?
- Nous nous étions...
- Je découvre que le prix est bien trop élévé ! Et merdre !!! il ne sera pas dit que femelle vaudra mieux que Duc !
Que me vaut la couronne de Théodebald le pleutre ? Le couard la hyenne ?
Non je garde mon nom et mon prénom ! (théodebald =le dieu audacieux)
- je ne vous...
- TENEZ MOI ÇA !
[ Les Tvors tirent leurs épées, les runes de dactylus s'activent smilestein puis qui crépitent d'une façon imprévue quand 2 elfes apparaissent ]
- Qui ? !!!
- Lâchez mon amis théodebald, répond une Elfe habillée de noir au visage plus blanc que le marbre. Femme
- Éréa vous outrepassez vos pouvoirs !
- Au contraire je donne de la voie et je vous conseille de bien réfléchir aux conséquence d'une confrontation entre nous...

Mais déjà l'herzog boitait rapidement vers son cheval de guerre et sous les hurlement de joie de ses capitaines de guerre la grande cavalerie Helsin s'élança.
Le roi Handroisien voyant cela s’arrêta de nouveau et cette fois ci les gens qui le conseillait furent indécis. scratch
Les Helsin alors profitant du chaos traversèrent en coup de vent les lignes fossoris tandis qu'une autre tornade se levait !
Taïdrah tant bien que mal s'était approché des 1er ligne (maintenant désertées, farfouillant dans son bazar avant de sortir un kryss verdâtre. sombre
Elle se concentrât influa de la puissance dans l’objet qui rapidement envoya des ondes maléfiques vers les assoumites qui jettèrent un oeil dans la direction mais il était trop tard.
La dague partit en un éclair vert et une déflagration sonique l’accompagnât. La dague se multiplia en deux 42 fois de suite (je vous laisse calculer le nombre).
Une lueur verdâtre éclatante a rendre jaloux sambokou éclata en une infinité de fragment qui allèrent se ficher dans les pauvres assoumites et seuls ceux qui se jetèrent dans la boue en réchappèrent.
 bouffé
Les helsin passèrent alors profitant du nouvel arrêt de la bataille pour se joindre avec Guenièvre.
Alors Azrael prix forme dans la poussière soulevée et quand Guenièvre remis ses excuse et son âme à la mère patrie c'était comme si un raz de marré allait s'abattre sur les troupes Handroisiens a pied.
Ceux là commencèrent a comprendre que cette charge était kamikaze que le choc seul allait les tuer sur plusieurs rangs... pale
Et a leur tour le doute puis la panique les bouscula.

Quand les morceaux retombèrent... les cohortes s’arrêtèrent de fuir.
Mais c'est une autre histoire...

ci dessous la carte juste avant le choc.
Fichiers joints
grande bataille4.jpg
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(675 Ko) Téléchargé 9 fois


Dernière édition par MJ le Mar 27 Mar 2018 - 19:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oegedeï
Divin Avatar
avatar

Nombre de messages : 1809
Age : 46
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Lun 26 Mar 2018 - 10:56

Je ne sais pas trop ce que tu prends BII , mais c'est de la bonne What a Face

Et là au milieu de ce chaos , une brèche ds le Multimonde s'est ouverte (un coup de Balol !?)

Vous voyez un type barbu , assez costaud , en pantoufles , avec un jean et un vieux pull , des petites lunettes , qui tient un rouleau à peinture au bout d'une perche téléscopique , visiblement il est en train de passer une sous-couche blanche  ( la 3é , mais ça lui seul le sait Rolling Eyes ) ds un cellier tout juste refait ...

Il jette un petit coup d'oeil panoramique , un peu déboussolé , puis reprend contenance avant de lâcher "Putain , BII , c'est quoi ce bordel ..." ... et il reprend son boulot ...

La scène s'estompe MDR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 5805
Age : 47
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Lun 26 Mar 2018 - 15:52


La scène s'estompe sur un zoom arrière d'une TV année 70 zébrée d'interférence  jocolor
devant la TV un petit gros dont le bide crasseux et poilu dépasse largement d'un marcel taché de marque jaunâtre
Le gros nain maquillé vulgairement, arrêtte alors de machouiller des chips gras et regarde surpis la scène du peintre avant de balancer son paquet de chips dans la TV
- Saloperie de pub de schmeck !!!  [ La Tv remontre alors la bataille du point de vue de certaines personnes ]
Cucul
(Clic pour agrandir )
Pendant ce temps là, Hartam rumine il a entraperçu bien plus qu'un seul Docteur Klein et visiblement il s'attendaient à une intrusion dans le camp d'uther où ils avaient concentré leur effort. À sa plus grande honte ils l'avaient sur-estimé en s'attendant à une infiltration discrète peut être même invisible et à des téléportation dans des endroits désert tel que des tentes vides. Ils avait donc scindé le camps en secteurs dévolu à 1 docteur. Là où il y avait des trou ils avaient hâtivement mis des gardiens magique dont certains était juste décoratifs et a d'autres plus surveillé laissé des trous.
Leur chef qui à le privilège de se faire appeler Jason à depuis longtemps jaugé son adversaire.
Et avait brutalement fait ingéré à hartam de grosses quantité de cocktails psychotropes qui sapaient peu à peu son intelligence.
Puis en un savant mélange de violences bien dosée de promesses et désillusion (on lui a déjà fait croire à 3 reprise qu'il allait nourrir (et il a crus aux deux dernière)
Le krégora siphonne son peu de pouvoir et il a été mis totalement nu.
Ambiance musicale

Il y avait 2 docteur qui étaient là avec leur masques :
- Vivement que cette bataille se termine, car quand les petits curieux relâcheront le fléau je n'ai pas du tout envie d'être dans cette région.
- Elle sera perdue un bon bout de temps.
- Le maître insulaire lui même l'a ordonné, il a repris les choses en main. C'est d'ailleurs la dernière chance de survie de la soumettre.
[ Un 3ème docteur entre ]
- Bon il part à la copie !
- ? Hein jason est au courant ?
- J'arrive de chez le maître, il est intéressé par les capacité de monsieur Hartam.
- Aucun transport n'est prévu..
- T'entend pas que je crache mes poumons ? 10 bornes à pied résidu de cuve.
- Mot de passe !
- Sérieusement les frangins ?
[ Les deux docteurs bouge alors millimétriquement leur bras, puis tout vas trés vite, un puf de la fumée, un râle, Hartam perd 5PV, et un liquide chaud coule alors sur son cou jusqu'a ses cuisse, la tête lui tourne...  pendu
Un Docteur gis par terre un piquet au niveau de l'occiput, un autre adossé contre lui (celui qui venait d'arriver ) avec un kryss dépassant de sa poitrine.
Le dernier simplement bléssé mais avec le casque arraché. ]

- Que tu ai trahis, je veut bien le comprendre vu notre situation peu réjouissante. Que tu y ai survécu nous a beaucoup surpris et plus encore le maître tu nous sûrement condamné à moyen terme tu sais... Mais venir ici te sacrifier, ca n'est vraiment pas nous.
[ Il s'approche pour pousser le cadavre qui brusquement lui crache au visage un objet libérant un truc hyper corrosif qui fond littéralement  le visage de ce dernier ]

- Arr arrrh, comment, je connais tout de toi comment ???
- Je ne suis plus moi, [il arrache alors le casque révélant  le corps que Alexandros avait procuré à taïdrah.] Le coeur est 1cm plus a droite maintenant...
[ il achève alors le docteur, mais Hartam avec les connaissance qu'il a comprend bien vite que seul un trés trés gros sort dans les minutes qui suivent peut encore sauver son sauveur. Le kryss fait un peu office de bouchon, mais rien qu'aux résidu il se doute que ca ne vas pas bien se terminer ]
Hartam
- Dépêchons nous il...
- Est pas trop tard pour toi, mais moi c'était mon chant du l'elfe. [ ses tremblement réapparaisse soudainement ] Mais hartam est désormais libre.
écoute il reste deux de mes frère sur ce champs de bataille, dont leur chef qui est d'une lignée plus ancienne, plus expérimenté, plus... pure.
Si ce n'est pas un imbécile il vas savoir si ce n'est pas déja fait, un lien mental ca coûte pas grand chose, que ces type sont retourné au néant.
Il te reste 5mn ou trop tard... Alors cours hartam, cours et dés que tu peu téléporte toi, loin,
[ il s'écroule ]
- mais vous ?
- Moi je vais me dissoudre, c'est un miracle que j'ai pu les tromper, mes souvenirs ce que je suis tout s'estompe... [ Il tremble de plus en plus ] quoi quai fait Taïdrah c'est pas au point. Ou ca ne marche pas sur les doublons....  Sad
Mais c'est pas vrai il continu a causer !!! CASSE TOI !!!

Voilà je vais corriger mes posts et les décorer un peu mais c'est à vous de réagir. study
ci dessous le plan à jour.
Fichiers joints
grande bataille5.jpg
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(682 Ko) Téléchargé 7 fois


Dernière édition par MJ le Mar 27 Mar 2018 - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lokodo
Ork


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Lun 26 Mar 2018 - 19:20

Lokodo
Je prends un des prisonniers de mon cher époux, je lui fais avaler des oeufs, je lui entaille un peu le poignet, pour invoquer Ayida Wedo (jet de chevauchement réussi). Je lui demande 2 miroirs que porteront Grumm et un autre qui a la faveur d'Azhog qui est près de moi ( puisque mon époux est parti suivre une grognasse à moitié à poil) pour renvoyer les rayons dans la tronche des cyclopes.

Lidoleth (25ps)
Je suis dans le camp de l'alliance pourpre, je lance un sort de confusion des langues sur le chef, il ne connait plus le noir parlé pendant 12h, pour que ce soit plus compliqué de donner des ordres. (23)
Je couple le sort de psychoprojection (impose un sentiment, dure 2 min --> la terreur ) avec fascination niv 3 pour donner l'ordre de fuir. Pour ça je vise plutôt des lieutenants du chef ceux qui dirigent une troupes pour que leur fuite entraine d'autres hommes et démoralise ceux qui restent.
Avec fascination je peux aussi prendre le contrôle d'un esprit faible, si j'en trouve un à portée immédiate et pas trop loin de xlatas j'en prends le contrôle et tente d'assassiner xlatas avec le mec dans le dos et par surprise. Je fais ça si jamais j'ai une opportunité.
Je garde 8 ps en réserve pour pouvoir m'échapper si jamais je suis découverte.
Pour faire toute ça je n'ai besoin que de voir ma cible, pas de paroles, pas de gestes. Le reste du temps je continue à me faire passer pour une pu* je me mets à l'abri, j'ai la pétoche c'est la guerre mais qu'est ce que je fous là! non je n'ai pas comédie.

taïdrah


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 5805
Age : 47
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Mar 27 Mar 2018 - 0:13

Pour lokodo le tvor laisse faire sa Tvorine ?
Magie noire, torture c'est peut être pas ca mais ca y ressemble...

Pour lidoleth :JR magie Xlastas échec ! JR psi : échec !
Bientôt c'est une certaine incompréhension qui commence. Xlatas prend peur il cherche à changer son cap. Et parle un sabir incompréhensible....
Il s'énerve et prend peur de nouveau...
Perte du bonus de commandement application d'un léger malus (on ajoute un dé supplémentaire mais le plus gros dé sera ignoré )

Alors y font quoi d'autres les héros ?
Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azhog
Dragon
avatar

Nombre de messages : 617
Age : 29
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Mar 27 Mar 2018 - 0:16

Je vous propose:
 
 
Notre flanc droit.
Il faut embraser cette putain de forêt , les maitres ont surement cachés des choses dedans.
De même pour abattre les cyclopes il faut les mettre à terre et contrer leur rayon, j'en ai déjà affronter un par le passé, il faut trouver un grand miroir si possible!
Pour les faire tomber, je compte sur ma femme et Merlan (je ne pensais pas dire çà un jour!), grace à vos crampes et vos sorts de "pliz", il faut faire choir les cyclopes et les achever au sol!
 
La troupe de Clother, Drakolen, et les Fossories3 vont attaquer la troupe de l’alliance pourpre.
 
Au centre.
Notre cavalerie (Azhog, guenièvre, théodobald) qui a charger l'infanterie d'Edouin va charger la cavalerie d'uther, avec pour objectif de la transpercer pour, lui infliger le maximum de dégats et si possibilités je tue Uther, pour enfin attaquer l’AP de dos.
J'ai une carte dans ma main, "mon musicien" va perturber leur cavalerie peu avant l'impact.
 
Le groupe de Zacharia va prendre l’AP de flanc pendant que les fossoiers 1 et le reste du concile vont s’avancer pour couvrir notre flanc.
 
 
Notre flanc gauche
 
Il faut demander au Helsin de prendre garde à la foret.
Pendant ce temps la 8ème des Fossories va rejoindre la position de Taidrah et éventuellement éliminer les restes d’assoumites.
La 9ème et la 10ème vont s’avancer prudemment en avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 5805
Age : 47
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Mar 27 Mar 2018 - 1:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oegedeï
Divin Avatar
avatar

Nombre de messages : 1809
Age : 46
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Mar 27 Mar 2018 - 12:04

Ben moi je passe en coup de vent (cause coups de rouleau si vous voyez ce que je veux dire )

Mes 2 PJs ne peuvent absolument pas se targuer d'avoir les niveaux / pouvoirs / équipements magiques / etc ... de mes collègues donc on va être plus discret !

Iago commande surtout ses hommes , qu'ils tiennent ferme , on est une troupe plutôt petite mais qui aprés tout a déjà pas mal combattu , et c'est souvent ces petites troupes dont on ne se méfie pas , donc on va surveiller le champ de bataille , les mouvements ennemis et amis , et jouer les mouches du coche : si on voit une brèche on intervient , de même si il y a infiltration ennemie , ou si des alliés à proximité sont en difficulté ...

Oegedeï c'est quand même autre chose : je suis vraiment pas mauvais ds mon genre , et j'ai la chance d'avoir un solide équipement défensif (Armure d'Ithilnaur avec Bonus en CHA et C&INF + Main de Lug en Mithril qui est fort intéressante !) et d'avoir des compétences de voleur trés solides (En comptant la Main : crochetage à 5 , PickPocket à 4 , Depl Sil et Discrétion à 4 ) et en plus ds le chaos du champ de bataille , et avec mon apparence plus "barbare" que les autres (Barbare Xyang) , il est fort possible que je puisse me balader sans attirer l'attention des uns et des autres !!!

Je vais donc me balader , flécher à tout va , dépouiller les cadavres , mais surtout surveiller du coin de l'oeil nos héros et nos ennemis , pour aider les uns au cas où , et assassiner les autres au cas où (J'ai pas mal de poisons pour mes flèches) ... Je saisis toute opportunité ... Je suppose que la Main de Mithril doit faire en plus trés mal lorsque on la prend en travers de la tronche ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 5805
Age : 47
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Mar 27 Mar 2018 - 12:45

@manu Ok je note.
Et iago ? Il dirige en partie la troupe a pied de clother
Et s’aperçoit d'ailleurs que uther se dirige vers lui. 

Les Fossoris sont encore complètement désorganisés, d'ailleurs je signale que vu leur nombre et l'étendue de la bataille il faudra bien plus d'un PJ/PNJ
Taïdrah envoie déja un de ses garde d'honneur Quentus Sérénus (Centurion Primipile) Mais même lui ne suffira pas.

HJ : J'ai enfin corrigé le post de la charge de Guenièvre. (orthographe, aération et décoration du texte)  Et j'ai légèrement modifié et ajouté certains trucs.
study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oegedeï
Divin Avatar
avatar

Nombre de messages : 1809
Age : 46
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Mar 27 Mar 2018 - 13:43

Salut le B2 !

Pour Iago j'ai indiqué ds le même post ce qu'il faisait !

Si de la cavalerie adverse se dirige vers nous , on utilise la tactique "chariots de guerre" : nous chariots de guerre sont érigés en barrage , on tend des chaines entre eux , et ds les chariots on met des gens de traits (Archers et arbalétriers) , tandis qu'entre les chariots on place des lanciers et hastiers pour repousser les assaillants ...



Lorsque l'ennemi est "englué" , on le harcèle et on lance qqs charges sur ses flancs et arrières avec notre cavalerie ...


Dernière édition par Oegedeï le Mar 27 Mar 2018 - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lokodo
Ork


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Mar 27 Mar 2018 - 17:52

Pour Lokodo apparemment mon mari me laisse faire Smile De toute façon il est à 1km ! Je fais ça discrètement si c'est possible, genre, derrière un talus, un rocher, le prisonnier est baillonné...

Pour Taïdrah, je vais vers les troupes qui sont éclatées à côté de moi, j'essaie de les rasssembler (comm et infl à 6) Il y a Marcus avec moi, il a l'aigle de la Légion normalement?
 J'ai crâmé les assoumites, il est temps de se rassembler, je vais vous protéger et la magie ne pourra plus vous atteindre!! Rassemblez vous autour de moi, et allons zigouiller ceux qui restent (et au passage j'récupère ma dague).
Je joins le geste à la parole et j'invoque une ministase de façon à protéger un max de mes bonhommes contre la magie (je la fais niv 5, aucun dégâts ne passe) on va comme ça au contact des assoumites restants, quand on est au contact, je lève la bulle pour que mes hommes puissent les tailler en pièce et faire des dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 5805
Age : 47
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Mar 27 Mar 2018 - 19:07

suite à erreur action hartam annuullées
ce qui au passage ne change rien vu que tu était libre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartam
Grand ancien
avatar

Nombre de messages : 918
Date d'inscription : 13/09/2011

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Mer 28 Mar 2018 - 0:13

J'utilise téléportation pour aider à rassembler les troupes les plus éloignées. Je demande au consul et à son général s'ils ont des instructions que je pourrai relayer pour tirer avantage de mon pouvoir (nombre de téléportation limité). Je fais aussi le tour des PJ dans un second temps si possible. Notamment Taïdrah si elle n'aurai pas un ojet magique avec des PS que je pourrais utiliser pour me téléporter d'avantage.

HJ : Je n'ai pas accès à ma fiche à jour pour les détails. Je posterai au besoin. BII, pourrais tu me renvoyer ma fiche au nouveau format STP?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus
grosbill
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 04/01/2015

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Mer 28 Mar 2018 - 9:59

Voici le résumé
 
 
Notre flanc droit.


-J’envoie un message à Lokodo
« Puissions nous nous revoir… mon aimé »
Action de Lokodo pour contrer les rayons, et si avec Merlan vous pouviez avec des crames sur les jambes et des sorts « plizzz » faire choir les cyclopes, les compagnies 5 et 2 pourront peut etre les achever.

-La troupe de Clother, Drakolen, et les Fossories 3 vont engager le combat contre l’AP.
(En profitant de l’action de Lidoleth

-Pour Iago soyez prudent sur ce qui pourrait venir de la forêt , les maitres ont surement d’autres surprises, si vous pouviez embraser cette forêt…

-Pour Oegedei, si vous pouviez jeter un œil sur notre flanc gauche en maraudant, je nous sens dégarni en personne de confiance à cette endroit.
 
 
Au centre.
 
-Message à Pertinax :
« On vous a fait gagner le temps perdu ! par l’Empire ! reprenez le contrôle, vous n’allez pas laisser un sang-mélé et une sauvageonne vous voler la victoire ?!?!
 
-La troupe de Zacharias et la compagnie 3 vont attaquer de flanc l’Ap pendant l’attaque de face de drakolen
La 1 va protéger notre flanc avec en soutien Méroflède et hildegonde qui vont s’avancer       
 
-Notre cavalerie (Azhog, guenièvre, théodobald) qui a charger l'infanterie d'Edouin va charger la cavalerie d'uther, avec pour objectif de la transpercer et lui infliger le maximum de dégâts.
Afin de se diriger sur le dos de la troupe de l’AP!
J'ai une carte dans ma main, "mon musicien" va perturber leur cavalerie peu avant l'impact à fond les watts, je préviens mes « alliés » de ma surprise.
Quand à Azrael, ben si il est possible de nous suivre purger 
 
-Il faut en finit, re-re-butons Uther !
Alors je vais tenter un truc, le plan est de donné une de mes fibules magiques a mon effrit, pour que lorsqu’il va communiquer avec la personne que je cible, il puisse lui donner, je ne sais pas si c’est possible.
Mais dans ce cas, je donne un message et prête ma fibule à Clother.
« Clother, j’ai trouvé un moyen de nettoyer une tache qui entache l’honneur de votre ancêtre, les maitres vont payer, mettez cette fibule, notre sang pour les Justes ! »
Puis si il la met, je prend l’apparence de Clother pour défier Uther durant notre percer !
« Uther, enfoiré de ta mère !
Vient donc que ma lame transperce ton cœur infame !
Toi qui souilles le nom et le sang des Vorbréchen !
Bientôt tu mourras et je serais enfin libre !
Viens, Uther ! Mon sang pour les justes ! »
Puis une fois engagé le duel je reprend mon apparence.
« Je vais te faire payer pour le trait de baliste que tes Maitres m’ont envoyé dans la gueule enfoiré ! »
 
Si jamais la première partie n’est pas possible, je reste sur la dernière.
 
Au flanc gauche.
 
Action de Taidrah pour rassembler la troupe et la protéger de la magie pour annéantir les derniers assoumites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hartam
Grand ancien
avatar

Nombre de messages : 918
Date d'inscription : 13/09/2011

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Mer 28 Mar 2018 - 14:17

Hartam :

téléportation à 2 au moins et 11 de POU. Je relaye les infos et ordres du consul et du général. Je propose d'en téléporter un avec moi ou un officier pour faciliter le la réorganisation. S'il y a un autre aquila que celui de Taïdrah, je propose de l'emmener.
Je dois avoir C&I à 2 ou 3 au besoin, CHA 15. Rhétorique à 3 sûr.
Il y a aussi le miroir de dactylus pour les cyclopes, Je pourrait accélérer son arrivée au niveau des cyclopes?

Qu'en pense le commandement fossori?

Au passage, je récupère la dague magique pour Taïdrah pour lui faire gagner du temps.

Vu que Dactylus a des miroir pour les cyclopes, on pourrait utiliser la dague  contre Uther ou le Koenig du royaume maudit??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lokodo
Ork


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    Mer 28 Mar 2018 - 15:34

Il les a là les miroirs?? Et vu qu'il n'est pas content que les eltsin aillent au combat, pas sûr qu'il nous les file.

Pour les troupes d'Uther ça ne marchera pas ta fibule Azhog, ils ont du krégora, c'est l'armée des maîtres, elle est équipée pour. Faut les bourriner sans la magie. Et y'a des Dr Klein, ils risquent de te prendre pour cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La grande bataille du nord.    

Revenir en haut Aller en bas
 
La grande bataille du nord.
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grande guerre du Nord
» Super grande bataille ( tous ceux qui peuvent chasser de tous Clan+ BLAIREAUX)
» La guerre du nord
» Joli-Trou, une localité succulente
» Il n'y pas de vie sans agriculture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Monde :: Le petit monde de Monde :: Grands royaumes du Nord-
Sauter vers: