Le forum de Monde

Forum dédié à ce qui se passe dans le monde virtuel appelé Monde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ouvrage : le château fort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: ouvrage : le château fort   Mar 6 Nov 2007 - 22:40

Un château fort comprend plusieurs pièces et endroits défensifs...
Par exemple, (en extérieurs) des pieux enfoncés dans le sol creusé en entonnoir puis recouverts de brindilles est un moyen de défense. En marchant dessus, les assaillants se transpercent le pied.

Le fossé: Un fossé rempli d'eau empêche les assaillants d'attaquer le château en le sapant.
QU'EST CE QU'UN SAPEUR?
Un sapeur est un soldat qui creuse sous le mur du château pour se frayer un passage et créer l'écroulement du château.
Leur mission est de creuser un tunnel sous la muraille. Cette galerie est renforcée par un coffrage de bois. Quand elle est assez avancée sous la muraille, on doit en provoquer l'écroulement en mettant le feu au coffrage.
Le fossé les dérange aussi pour placer les catapultes.


Les tours de garde
Des gardes surveillent en haut de grandes tours placées au quatre coins du château ,avec au centre, le donjon. C'est d'ailleurs là que le seigneur habite avec sa famille. Au sous-sol du donjon, il y a la prison.


Les habitations
Pendant les guerres, les paysans se réfugient dans le château qui les protège pendant l'attaque. Dans la basse-cour, des animaux sont élevés. Ils sont destinés au seigneur et à sa famille. Avant d'arriver au château, les assaillants brûlent et pillent le ou les villages qu'ils rencontrent .



Armes et techniques de siège

Pendant le siège, les assaillants font des démonstrations de force : cela évite les hostilités. Ensuite, ils coupent les accès pour le ravitaillement.
Pour pénétrer dans le château, les sapeurs tentent de creuser une brèche dans la muraille en se faisant protéger par les chats (sorte de véhicule équipé d'un bélier). Les mineurs commencent :ils creusent un tunnel qu'ils comblent de poutres pour mettre le feu. Dans le même temps, on donne l'assaut ;des hommes escaladent le mur à l'aide d'échelles, couverts par les archés et les arbalétriés qui envoient flèches et carreaux pendant que d'autres portés par un beffroi (grande tour portée sur roue) tentent d'atteindre directement le chemin de ronde. A l'aide de balistes les assaillants envoient des charognes pour contaminer l'eau des puits (donc pour qu'il soient en manque d'eau ) ou des torches enflammées pour mettre le feu aux habitations.


Archère - Ouverture longue et étroite dans un mur pour tirer à l'arc ou à l'arbalète (v. Meurtrière).

Assommoir - Ouverture défendant généralement une porte permettant de jeter des projectiles verticalement.

Barbacane - Ouvrage fortifié avancé, servant à défendre la porte d'une ville ou d'un château.

Basse-Cour - Cour extérieure protégée par les murailles d'un château. Bastille - Ouvrage temporaire placé par l'assaillant lors d'un siège.

Bastion - Ouvrage avancé à deux flancs et deux faces faisant saillie, placé généralement sur l'enceinte d'un château.

Bossage - Parement de pierre formant une bosse plus ou moins saillante par rapport à ses arêtes.

Bretèche - Logette à mâchicoulis faisant saillie, utilisée comme ouvrage de défense qui surplombe, dans la plupart des cas, une ouverture.

Casemate de l'espagnol casa (maison) et matar (tuer) - Emplacement situé dans le flanc d'une place forte pour défendre le fossé. La casemate n'est généralement pas reliée au reste du château.

Châtelet - Petit château fort destiné à la défense d'un pont, d'une route ou d'une voie d'accès.

Chemin de ronde - Chemin au sommet des murs, souvent protégé par un parapet.

Chemise - Muraille enveloppant une tour ou quelque édifice fortifié. Citadelle - Ouvrage fortifié, situé dans l'enceinte des remparts de la ville, disposant de puissants moyens de défense et dominant la ville antique ou médiévale.

Contrescarpe - Paroi extérieure d'un fossé de fortifications.

Corbeau - Elément encastré en saillie sur un mur pour supporter un encorbellement. Les corbeaux étaient soit en bois, soit en pierre (appelés alors consoles)

Courtine - Elément de muraille reliant deux bastions ou deux tours flanquantes.

Créneau (du latin crena, entaille) - Ouverture pratiquée dans le parapet défensif.

Donjon (du latin dominus, tour du seigneur) - Tour maîtresse d'un château fort médiéval, parfois demeure du seigneur du château.

Douves (du grec dokhê, récipient) - Fossé parfois rempli d'eau entourant le château..

Echauguette - Guérite placée en surplomb sur une muraille fortifiée ou une tour.

Escarpe - Paroi intérieure d'un fossé de fortifications.

Guette - Tourelle surmontant l'escalier d'accès au sommet d'une tour.

Herse (du latin hirpex) - Grille de fer ou de bois coulissant de haut en bas.

Hourd (hurdel, du Francique hurd, palissade) - Galerie de bois établie en surplomb autour du sommet des murs d'un château.

Latrines - Lieu d'aisance. (pour faire pipi quoi lol)

Lice - Palissade de bois entourant les châteaux ou les sites fortifiés.

Mâchicoulis ( de mâcher - écraser- et coulis -action de couler) - Construction en surplomb des remparts permettant de jeter des projectiles verticalement.

Manoir - Habitation d'un propriétaire de fief qui ne possède pas le droit d'élever un château avec tours et donjon..

Merlon (de l'Italien merlone) - Partie pleine d'un rempart entre deux créneaux.

Meurtrière - Ouverture étroite pratiquée dans le mur d'un ouvrage fortifié pour permettre l'observation et l'envoi de projectiles.

Moineau - Sortes de petites casemates extérieures situées dans le fossé et accolées à l'escarpe

Motte - Terre-plein surélevé circulaire, établi artificiellement.

Oubliettes - Fosses, ou cachots souterrains dans lesquels les prisonniers sont "oubliés" jusqu'à leur mort.

Parement - Face visible du mur fait de pierres de tailles.

Poivrière - Guérite en maçonnerie ainsi nommée à cause de sa forme ronde au toit conique.

Pont-Levis - Pont mobile au dessus d'un fossé, dont le tablier se relève pour fermer l'accès au château.

Poterne (posterle, du latin posterala, porte de derrière) - Petite porte dérobée qui servait à fuir ou à faire entrer des renforts à l'insu des assiégeants.

Redoute - Petit ouvrage de fortification isolé et fermé.

[color:142c=violet:142c]Tour flanquante - Tour permettant d'effectuer des tirs parallèles au mur à défendre..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ouvrage : le château fort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE KRAK DES CHEVALIERS
» [Fort-de-Glace] Le château de Glace [Luevan]
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Monde :: Monde :: Bibliothèque-
Sauter vers: