Le forum de Monde

Forum dédié à ce qui se passe dans le monde virtuel appelé Monde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ouvrage : recette d'un faussaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: ouvrage : recette d'un faussaire   Jeu 8 Nov 2007 - 23:20

Oyez l'ami,

Je te livre ici la recette du 'grimoire' , c'est ce qui m'a permit de faire fortune tout au long de ma vie... Et oui, tu l'auras deviné, je suis un faussaire, un vrai de vrai... Le truc est simple, il suffit de bien s'y prendre et surtout de faire très attention aux finitions. Car si tu espères le revendre a un nain, un elfe ou a un mage, ceux-ci porteront leur attention sur quelques points précis du grimoire.. le nain est très attiré si tu décores ton grimoire de paillettes d'or ou de pierres précieuses, tandis qu'un mage, selon ses connaissances sera plus attiré si tu y déposes entre deux pages une herbe 'rare' (trafiquée aussi évidement)... Le contenu ma foi, j'avoue que je recopiais des trucs de biblio déjà existants, que j'agrémentais de dessins, j'ajoutais même parfois des textes d'une autre langue (inventée bien sûr ou alors retranscrite sans savoir ce que cela signifiait). Pour le revendre 2 trucs, soit le faire 'beau parleur', qui connaît la valeur en somme, soit faire celui qui vient d'hériter et qui ne sait pas ce que c'est mais qu'on lui a dit que ça valait beaucoup car ce livre est très très rare... etc... Voilà pour les petits conseils... ah oui, juste un truc, pour savoir que j'avais affaire à un de MES grimoires, je laissais toujours une tâche d'encre au même endroit. Dernière petite chose évite de rester trop longtemps au même endroit, et change ton apparence ...


Passons à la réalisation du grimoire en question =>

Pour le réaliser tu auras besoin de :
- feuilles de papiers blanches, type feuilles d'imprimantes standard sans aucun texte en filigrane !!
- D'un récipient imperméable plus grand que la feuille évidement et d'une hauteur suffisante pour contenir un ou deux litres d'eau.
- De l'eau
-De sachets de thé noir (ou autre)
- Du café ou de la chicorée en préparation instantanée (type Ricoré), tout en gardant à l'esprit que plus les particules de "café" sont petites, plus le rendu final sera crédible...
- D'une cuillère à soupe (pour saupoudrer le café)
- D'un peu de papier aluminium
- Facultativement d'un peu de parfum ou d'essence.
-Un four électrique si possible
- Des moufles (gants) de protection de cuisine
- Du temps et d'une journée


1 ère étape =>

- Remplis ton récipient au 3/4 d'eau (de préférence légèrement tiède)

- Place-y une demi-douzaine de sachets de thé et ajoute-y éventuellement une cuillère à café de café instantané, ou plus en fonction de la couleur finale que tu veux obtenir.

- Attend quelques minutes et remue légèrement pour que le café se dissolve bien et se répartisse de manière homogène dans le récipient.

- Ajoute éventuellement quelques gouttes de parfum ou d'essence parfumée si tu veux que ton papier sente bon (l'odeur sera très légère).

2 ème étape =>

- Place les feuilles dans le récipient plein d'eau, si tu comptes travailler par gros paquet de feuilles, essaye d'empiler tes feuilles dans le liquide par petits paquets (ou une par une), histoire d'être sûr que le liquide se répartira bien entre chaque feuille.

- A cette étape, tu peux placer un sachet de thé de la mixture entre des épaisseurs de feuilles

- Remue délicatement le paquet de feuilles dans la mixture pour t'assurer que cette dernière ira bien se faufiler entre chaque feuille.

3 ème étape =>

- Laisse reposer le tout (sachet de thé, eau & feuilles) pendant environ 6 heures en remuant de temps en temps ton récipient d'avant en arrière, sans déchirer les feuilles, ramollies par l'eau !.

4 ème étape =>

- Après 6 heures, il faudra ressortir les feuilles en bloc et les laisser empilées sur une surface totalement plane et imperméable (genre un plateau sur l'évier pour que l'eau puisse couler quelque part)

- A cette étape, pour obtenir un rendu assez saisissant, chaque fois que tu sors une feuille, saupoudre légèrement une de ses face de café instantané (type Ricoré, saupoudre irrégulièrement, en épargnant certaines zones, en en saturant d'autres et étale le café au doigt sur la feuille en décrivant de larges arabesques pour que les particules se dissolvent et s'imprègnent dans le papier. Essaye d'obtenir un rendu de couleur irrégulier plutôt que de recouvrir uniformément la feuille, elle n'en sera que plus crédible.
Pour ce qui est de la coloration du verso, la superposition des feuilles devrait faire le nécessaire, bien que le rendu est meilleur si l'on prend le temps de saupoudrer le verso & le recto de chaque feuille.
( garde à l'esprit qu'au niveau des couleurs, ce que tu obtiens à cette étape est légèrement plus clair que le résultat final !)

- Faits préchauffer le four à une bonne température (180°) pour préparer l'étape suivante (prend soin d'en retirer une plaque (pas une grille) avant, pour qu'elle reste à température ambiante.


5 ème étape =>

- Maintenant que tu disposes d'un bon tas bien dégoulinant de feuilles, il va falloir faire sécher tout ça.

- Prépare ta pile de feuilles à proximité

- Laisse le four chauffer à bonne température (100-180°C) ( la méthode du four donne un superbe effet "papier croquant" )

- Dispose une feuille d'aluminium sur la plaque de cuisson froide (de manière à ce que les feuilles en "cuisant" n'adhèrent pas à la plaque)

- Pose un bloc d'une vingtaine de feuille sur la plaque et enfile tes moufles ignifugées avant d'enfourner le tout à mi-hauteur

- Attend en surveillant l'aspect de la feuille la plus en haut du tas.

- Après quelques minutes, elle devrait commencer à se distordre légèrement, lorsqu'elle te semble sèche, ouvre le four et retire-la avec tes moufles, assure-toi qu'elle n'est plus humide (au besoin, replace-là dans le four)

- Recommence cette opération 4 ou 5 fois au besoin...

- Sort tout le tas du four et RETOURNE-LE !! Les 3-4 dernières feuilles sont sèches, tu peux aussi les retirer du four.

- Laisse le tas retourné et ré-enfourne le tout.

- Recommence le processus jusqu'à ce que toutes les feuilles soient "cuites"

- Faits de même pour le reste des feuilles par paquet de +/- 20 environ.


6 ème étape =>

- Une fois toute les feuilles séchées, tu devrais obtenir un tas relativement conséquent de belles feuilles parcheminées. Tu peux encore "discipliner" tout ça en plaçant quelque chose de lourd sur le tas pendant un ou deux jours.

Et voilà !!!

Reste plus qu'à décorer tes jolis parchemins encore vierge de toute annotation ...

Et enfin !!

La touche finale du maître => la rédaction d'un texte magique à l'encre de chine et à la plume de calligraphe, l'élaboration d'un plan de cité antique, d'une carte au trésor. Et si tu n'es pas très doués en art graphique, procure-toi une imprimante laser (car les jets d'encre ont tendance a baver), un logiciel de traitement de texte avec une jolie police d'écriture, et/ou quelques illustrations et imprime le tout directement sur les parchemins.


Prochaine astuce => la reliure !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ouvrage : recette d'un faussaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une recette simple et utile pour contrer le choléra
» La zone métropolitaine contribue à 90% à la recette fiscale
» Une petite recette de soupe revigorante : la chorba
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» Je recherche la recette .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Monde :: Monde :: Bibliothèque-
Sauter vers: