Le forum de Monde

Forum dédié à ce qui se passe dans le monde virtuel appelé Monde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ouvrage : Chansonnier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Ouvrage : Chansonnier   Dim 25 Nov 2007 - 2:23

Titres dispo à la page 3, article n°59 des archives de la gazette

(Michel Fugain – Attention, Mesdames et Messieurs-)

Introduction du groupe 'the heavy rollmops'
By Rascasse

Attention, mesdames et messieurs, dans un instant on va commencer
Installez-vous d'vant votre chopine bien gentiment
5, 4, 3, 2, 1, 0, partez, tous les menesdours vont s'agiter
Et tous les jongleurs vont s'animer en même temps

Attention, mesdames et messieurs, c'est important, on va commencer
C'est toujours la même histoire depuis la nuit des temps
L'histoire de la vie et de la mort, mais nous allons changer de cité
Espérons qu'on la jouera encore dans 2000 ans

Nous avons 20 ans et plein de chansons
Comme le printemps, nous allons danser dans votre maison
Notre pain est blanc, notre vin est bon
Si vous le voulez, c'est de bon cœur que nous partagerons

Attention, mesdames et messieurs, dans un instant, ça va commencer
Nous vous demandons évidemment d'être indulgents
Le spectacle n'est pas bien rôdé, laissez-nous encore quelques années
Il ne pourrait que s'améliorer au fil du temps

Attention, mesdames et messieurs, dans un instant, ça va commencer
Installez-vous d'vant votre chopine bien gentiment
5, 4, 3, 2, 1, 0, partez, tous les menesdours vont s'agiter
Et tous les jongleurs vont s'animer en même temps

Nous avons 20 ans et plein de chansons
Comme le printemps, nous allons danser dans votre maison
Notre pain est blanc, notre vin est bon
Si vous le voulez, c'est de bon cœur que nous partagerons

Attention, mesdames et messieurs, dans un instant, on va commencer
Il se peut que vous soyez choqués de temps en temps
Mais surtout ne vous inquiétez pas, n'allez pas faire des signes de croix
Et rappelez-vous qu'un jour vous avez eu 20 ans


Dernière édition par Steelo le Ven 6 Juin 2008 - 18:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Dim 25 Nov 2007 - 2:56

(Bérurier Noir – Salut à toi-)

SALUT A TOI ('the heavy rollmops')
by Rascasse

Salut à toi ô Bôgruick
Salut à toi le Hobbit
Salut à toi l'Hurukaï
Salut à toi ô grand Roi
Salut à toi Dame du lac
Salut à toi peuple d'Ach
Salut à toi le squelette
Salut à toi la farfadette

Salut à toi Montagne Than
Salut à toi peuple Xiang
Salut à toi l'Heidelois
Salut à toi le gobelin
Salut à toi le corsaire
Salut à toi peuple Liber
Salut à toi l'Ambroisien
Salut à toi le lutin

Salut à vous les mercenaires
Salut à toi le militaire
Salut à toi l'essentialiste
Salut à toi le Sembarite
Salut à toi le framontois
Salut à toi l'peuple nains
Salut à toi le contés
Salut à toi le duchés

Salut à toi le catalin
Salut à toi l'Irvinien
Salut à toi l'orphelin
Salut à toi l'être humain
Salut à toi biberiande
Salut à toi ô le picte
Salut à toi lédonic
Salut à toi la sorcière

Salut à toi le voleur
Salut à toi l'cunondéen
Salut à toi la p'tite fée
Salut à toi le limanic
Salut à toi valenta
Salut à toi peuple Bax
Salut à toi le pirate
Salut à toi le nefertosien

Salut à toi dissident
Salut à toi hyène rieuse
Salut à toi l'élémentaliste
Salut à toi l'ranger
Salut à toi xuoltains
Salut à toi le barbare
Salut à toi le cornu
Salut à toi le vieux chtimi


Salut à toi denebra
Salut aux éch'vins d'sembaris
Salut à tous les hommes libres
Salut à tous les apatrides
Salut à toi peuples elfes
Salut aussi à la joie
Salut à toi grand'ogresse
Salut à toutes les guildes


Salut à toi le petit gnome
Salut à toi l' orcq
Salut à toi le peuple d'ys
Salut à toi l'unijambiste
Salut l'mouv'ment des Jeunes scribes
Salut à toi chevalier
Salut à toi le religieux
Salut à toi le combattant


Salut à toi le skaven
Salut à vous les paysans
Salut à tous les p'tits dragons
Salut à toi le forgeron
Salut à toi jeune demon
Salut à toi le tyranoeil
Salut à toi qu'est en prison
Salut à toi et mort aux cons

Salut à toi le reporter
Salut à toi le voyou qui bav'
Salut à toi le comedien
Salut à toi le menestrel
Salut à toi le zombie
Salut à toi le magicien
Salut à toi l'Espion
Salut à toi le troubadour

Salut à toi l'majoriste
Salut à toi l'coalisé
Salut aussi à tous les gosses
Des îles Maudites jusqu'à l'Ecosse
Salut à vous tous les guerriers
Salut à la jeune garde du guet
Salut à toi grand mongol
Salut aux filles du Crazy Horse

Salut à toi la vache sacrée
Salut à un marchand du sud
Salut à toi herault royal
Salut à tous les "tatoués"
Salut à toutes les mères qui gueulent
Salut aussi aux grenouilles
Salut à toi l'estropié
Salut Jeunesse du monde entier

Salut à toi la blême pourrie
Salut à toi Terrible troll
Salut à toi qu'est à la masse
Salut aussi aux vétérans
Salut à toi cassandréas
Salut à toi l'endimanché
Salut à tous les bâtardés
Salut à toi COMPAGNON !!
[


Dernière édition par Steelo le Ven 6 Juin 2008 - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Dim 25 Nov 2007 - 3:00

(Daniel Balavoine – Frappe avec ta tête-)

A Mort ! A mort ! ('the heavy rollmops')
by Rascasse

Sous la torture
Derrière les murs
Les yeux remplis d'effroi
L'homme a la masse dur
Souffre et endure
Les coups sourds de la loi
Noyés par les bulles rouges
Ses mots muets
S'élèvent et s'écrasent sur la paroi
Kogalef plie mais ne rompt pas
Ressent une étrange douleur dans les doigts
Délire en balbutiant qui vivra vaincra

Dans la cellule du Géant
Quand le geôlier vient près de lui
Quand plus personne ne s'inquiète
Kogalef que l'on croyait endormi
Frappe avec sa tête

A court d'idées
Ils t'ont séparé
De ta masse et tes bières
Pour t'empêcher
De t'exprimer
Mais ils ne savent pas
Qu'on ne se bat pas
Contre les hommes
Qui peuvent tout surtout pour ce qu'ils croient
Et Kogalef infirme retrouve sa voix
Défie le monde en descendant de sa croix
Et sort la liberté de l'anonymat

Dans la cellule du Géant
Quand le geôlier vient près de lui
Quand plus personne ne s'inquiète
Kogalef que l'on croyait endormi
Repart en quête...

Frappe avec ta tête...


Dernière édition par Steelo le Ven 6 Juin 2008 - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Dim 25 Nov 2007 - 3:07

(Gaston Ouvrard - Je n'suis pas bien portant-)

La complainte du chevalier mort (the heavy rollmops')
by Rascasse

Depuis que je suis un chevalier
C'n'est pas rigolo. Entre nous,
Je suis d'une santé précaire,
Et je m'fais un mauvais sang fou,
J'ai beau vouloir me remonter
Je souffre de tous les côtés.

J'ai la plate
Qui s'dilate
J'ai le boce
Qu'est plein d'bosses
J'ai le ventre
Qui se rentre
J'ai l'écu
Qui l'fait plus
J'ai l'gésier
Anémié
Le morion
Bien trop long
Et la cotte
Bien trop hautes
J'ai les hanches
Qui s'démanchent
L'bassinet
Qui s'y met
La barbute
Qui m'rebute
J'ai le casque
Qui m'agace
Le chanfrein
Qui sert nin
L'épaulière
Passe derrière
J'ai l'colletin
Bien trop fins
La cuirasse
Bien trop grasse
J'ai l'cuissot
Bien trop gros
Et l'sacrum
Rotferdum
J'ai la selle
Qu'est pas belle
Et l'coccyx
Qui s'dévisse

Ah ! bon Dieu ! qu'c'est embêtant
D'être toujours patraque,
Ah ! bon Dieu ! qu'c'est embêtant
Je n'suis pas bien portant.

Pour tâcher d'guérir au plus vite,
Un matin tout dernièrement
Je suis allé à la visite
Voir le major du régiment.
[A un méd'cin très épatant.]
D'où souffrez-vous ? qu'il m'a demandé.
C'est bien simpl' que j'y ai répliqué.

J'ai la plate
Qui s'dilate
J'ai le boce
Qu'est plein d'bosses
Et puis j'ai
Ajouté
Voyez-vous
C'n'est pas tout
J'ai les g'noux
Qui sont mous
J'ai l'armure
Qu'est trop dur
J'ai les cuisses
Qui s'raidissent
Les guiboles
Qui flageolent
J'ai l'plastron
Qu'est trop long
La rondache
Dans l'potach'
Les tibias
Raplapla
Le soleret
Trop épais
Les orteils
c'est pareils
J'ai l'ailette
Qu'est pas nette
La bavière
Tout d'travers
Mon épée
Toute fêlée
J'ai les coudes
Qui s'dessoudent
J'ai les renes
Qui s'emmêlent
Et un ch'val
Pas banal

{Refrain}

Avec un' charmant' demoiselle
Je devais m'marier par amour.
Mais un soir comm' j'étais près d'elle,
En train de lui faire la cour,
Me voyant troublé, ell' me dit :
- Qu'avez vous ? moi j'lui répondis :

J'ai la Plate
Qui s'dilate
J'ai le boce
Qu'est plein d'bosses

Et puis j'ai
Ajouté
Voyez-vous
C'n'est pas tout
J'ai les g'noux
Qui sont mous
J'ai l'armure
Qu'est trop dur

En plus d'ça
J'vous l'cach' pas
J'ai aussi
Quel souci !
La pansière
qué misère
L'étrier
Tout cassé
Le surcot
Quel boulot
J'ai l'tabard
malabar
l' cubitière
Dans l' derriere
J'ai le mors
Qui est mort
Et les chausses
Qui s'déchaussent
Le licol
qui me colle
Et le glaive
Qui fait grève
Dans les yeux
C'est pas mieux
J'ai le droit
Qu'est pas droit
Et la Hache
Qui s'détache
J'ai la targe
Qui me nargue
La tassette
Qu'est pas nette
La poulaine
Trop vilaine
Les mitons
Sont trop ronds
J'ai le nez
Tout bouché
L'trou du cou
Qui s'découd
Et du coup
Voyez-vous
J'suis gêné
Pour parler
C'est vexant
Car maint'nant
J'suis forcé
D'm'arrêter.


Dernière édition par Steelo le Ven 6 Juin 2008 - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Dim 25 Nov 2007 - 3:12

En ce qui concerne cette chanson, une orquesse gigantesque nous a suppliée avec force menace de l'interpréter, vu toutes les larmes qu'elle générait, on a pas pu faire autrement....

(Johnny Hallyday -Gabrielle-)

ORQUESSE LOVER (the heavy rollmop's)
by Rascasse & le Bar

Azaghâl, tu brûles mon esprit
Ton amour étrangle ma vie
C'est l'enfer, je perds comme tout espoir
Car de tes reins j'en veux plus chaque soir
Je veux partager tout'les choses de l'amour de la vie
Et t'entendre me dire d'encor' m'essouffler dans ton lit
Oh oui dit... oui fesse moi
Je ne veux que voir ma tronche dans tes yeux

{Refrain:}
Dix ans que'j't'aime sans tirer un coup, c'était ma peine forçat de l'amour
J'étriperais tout'celles qui veul' ma place {oui ma place}
Dix ans que'j't'aime sans tirer un coup, c'était ma peine forçat de l'amour
Il est temps, désir d'amour déchaîné

Azaghâl, tu restes dans mon cœur
C'est une impression de douceur
Ordonne-moi, je m'exécuterai
Avec jaretelles et sans vêtements
Je veux t'expliquer je'morfond et le jour et la nuit
Je veux t'approcher, mais tu tournes le dos et tu t'enfuis
Oh sais-tu vraiment ce que je veux t'faire
Je baverai encore plus d'envie sur ta chair

{Refrain}

Il est temps, désir d'amour déchaîné
{ad libitum}


Dernière édition par Steelo le Ven 6 Juin 2008 - 18:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Dim 25 Nov 2007 - 15:36

La ville du vin -the heavy rollmops'
by Rascasse

Encore un p'tit verre de vin,
Pour nous mettre en route
Encore un p'tit verre de vin,
Pour nous mettre en train
Ceux qui voudront s’en aller s'en iront
Ceux qui voudront rester resteront.

Nous partons en ballade,
A la fête des coucourges, ah, ah !
Le p'tit bleu, camarade,
Va nous taper dans l'œil, ah, ah !
Vous êtes comme moi sans doute,
Avant de faire la malle, ah, ah !
Je casserais bien une croûte,
En buvant une cervoise.

{Au refrain}

Mon vieux propriétaire,
Est l'modèle du quartier, ah, ah !
Jamais d'ses locataires,
Y n'augmente le loyer, ah, ah !
Le dimanche, il nous mène,
Tous chez le marchand d'vin, ah, ah !
Et chante à perdre haleine,
Avec nous ce refrain :

{Au refrain}

Dans ce soir de ripaille,
Deux copains sont tombés, ah, ah !
Mais avant qu'ils s'en aillent,
L'un d'eux s'met à crier : ah, ah !
Allez la tenancière,
Apportez le litron, ah, ah !
Une goutte, c'est la dernière,
Ma vieille, et nous partons.

{Au refrain}

Je suis matérialiste,
Et avant qu'il fasse jour, ah, ah!
Je dois à l'improviste,
Retrouver mes amours, ah, ah !
Adieu les camarades,
Mais avant d'nous quitter, ah, ah!
Je vous offre une rasade,
Voulez-vous accepter :

{Au refrain}


Dernière édition par Steelo le Ven 6 Juin 2008 - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Dim 25 Nov 2007 - 15:37

La guilde des alcooliques -the heavy rollmops'-
by Rascasse


Chevaliers de la Table Ronde
Goûtons voir si le vin est bon
Chevaliers de la Table Ronde
Goûtons voir si le vin est bon
Goûtons voir, oui, oui, oui
Goûtons voir, non, non, non
Goûtons voir si le vin est bon.
Goûtons voir, oui, oui, oui
Goûtons voir, non, non, non
Goûtons voir si le vin est bon.

S'il est bon, s'il est agréable
J'en boirai jusqu'à mon plaisir

J'en boirai cinq a six bouteilles
Et encore ce n'est pas beaucoup

Si je meurs, je veux qu'on m'enterre
Dans une cave où il y a du bon vin

Les deux pieds contre la muraille
Et la tête sous le robinet

Et les quatre plus grands ivrognes
Porteront les quat' coins du drap

Pour donner le discours d'usage
On prendra le bistrot du coin

Et si le tonneau se débouche
J'en boirai jusqu'à mon plaisir

Et s'il en reste quelques gouttes
Ce sera pour nous rafraîchir

Sur ma tombe je veux qu'on inscrive
Ici gît le Roi des buveurs


Dernière édition par Steelo le Ven 6 Juin 2008 - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Dim 25 Nov 2007 - 15:45

Ce texte est une chanson qui nous a été demandée d'interpréter ... Vu qu'elle est bien écrite et bien rythmée on a accepté...
(Daniel Balavoine – Le Chanteur-)

LE GUETTEUR -the heavy rollmops'-
by Rascasse

Je m'présente, je m'appelle Kassim
J'voudrais bien réussir ma vie, être aimé
Etre beau gagner de l'argent
Puis surtout être intelligent
Mais pour tout ça il faudrait que l'Kraken disparaît

J'suis lépreux, et j'fais rire les gamins
J'fouille mes poches pour trouver Frédémonde, et j'trouve rien
J'veux écrire un avis de recherche
Qui fait vrai, choc et s'rait payant
Pour faire bisquer tous les geôliers de la tour de guet.

Et partout dans la rue
J'veux qu'on parle de moi
Que les filles soient nues
Qu'elles se jettent sur moi
Qu'elles m'admirent, et qu'elles suent
Qu'elles s'arrachent mes verrues

Pour les anciennes orphelines
Devenir une idole
J'veux que toutes les nuits
Essoufflées dans leurs lits
Elles trompent leurs maris
Dans leurs rêves maudits

Puis après on parlera de moi
Les cornus se prosterneront devant moi
Des prisons de cent mille personnes
Où même le Roi d'Heideul s'étonne
Et se lève pour prolonger les combats

Et partout dans la rue
J'veux qu'on parle de moi
Que les filles soient nues
Qu'elles se jettent sur moi
Qu'elles m'admirent, et qu'elles suent
Qu'elles s'arrachent mes pustules

Puis quand j'en aurai assez
De rester leur idole
Je ret'nourai à la rue
Comme dans les années folles
Je f''rai pleurer mes yeux
Je ferai mes adieux

Et puis l'année d'après
Je recommencerai
Et puis l'année d'après
Je recommencerai
Je me prostituerai
Pour la postérité

Les nouveaux de la TAM
Diront que j'suis pédé
Que mes yeux puent l'formol
Que j'fais bien d'arrêter
Brûleront mon auréole
Saliront mon passé

Alors je serai vieux
Et je pourrai crever
Je me cherch'rai un Dieu
Pour tout me pardonner
J'veux mourir malheureux
Pour ne rien regretter
J'veux mourir malheureux


Dernière édition par Steelo le Ven 6 Juin 2008 - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Mar 26 Fév 2008 - 23:03

Indochine (Candy prend son fusil)

Le nain mysanthrope Heavy Rollmops
by Rascasse

tututu.... tututu
tututu.... tututu

Karak a pris son marteau
elle rêve d'un grand incendie
toutes les nuits dans Sembaris
elle dynamite les haut' tours interdites

Attention elle va tirer
dans un grand tas de gens charmants
sans concession elle va jeter
des kaboums sur tout ce qu'elle trouve
immonde

tututu....tututu
tututu ....tututu

Zaza te regarde t'endormir
Elle sait qu't'as pas oublié
ce n'est pas la même chose pour une fille
et qu'tu vas revenir
touché

Karak prends son marteau
et là je crois qu'elle a trouvé sa sortie

elle n'aime pas trop les gens pervers
et tout ce qui n'vient pas d'la terre
sans concession elle va tirer
dans un grand tas de gens méchants

tututu.... tututu
tututu....tututu

Zaza te regarde t'endormir
Elle sait qu't'as pas oublié
la fureur qui les consumait
et que tu vas revenir
tire

regardez ce qu'elle a fait
sur un grand tas de gens charmants
sans concession elle a jeté
des kaboums sur tout ce qu'elle trouvait
immonde

tututu....tututu
tututu....tututu


Dernière édition par Steelo le Ven 6 Juin 2008 - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Mer 27 Fév 2008 - 21:59

Bernard Lavilliers - Pierrot la lame-)

The heavy rollmops' – la lame -
by Rascasse

Main dans la poche de son Falzard, la lame
Fait les cent pas sur le trottoir, la lame
C'est un voyou, c'est un héros, la lame
C'est une star, c'est lui Scubby, la lame

Au Sud du Pays moitié cramé, engraisse
Un important riche à crever, on perce
Tu penses qu'à ça depuis qu't'es né, encaisse
Ce qu'ils n'ont pas voulu te donner, correct

Que le mec soit blanc, noir ou bronzé, la lame
Tu vois que la couleur des pièces, la lame
T'as des réflexes et pas de quartier, la lame
T'as la vitesse mais faut durer, la lame

Je regarde partir dans la fumée, la lame
Souliers tirés de ce merdier, infâme
La série noire pour la gazette réclame
C'est pas Boulos, c'est bien Scubby la lame


Dernière édition par Steelo le Ven 6 Juin 2008 - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Mer 27 Fév 2008 - 23:06

(Carlos – le père noël a disparu-)

The Heavy Rollmops' – ce n'est qu'un message-
by Rascasse

Le Fredemonde a disparu de la circulation
Pour Constable, c'est une tuile
On ne l'a pas revu depuis la dernièr' rébellion
On a fouillé toute la ville

C'est certainement le diable qui a dû le kidnapper
Pour demander une rançon aux fabricants de jouets
Le Fredemonde a disparu de la circulation
Et tous les avis sont marrons

{Refrain:}
Fredemonde, Fredemonde, où es-tu ?
Si tu ne reviens pas, tout le monde s'entretue
Fredemonde, Fredemonde, où es-tu ?
Ah quelle idée d'avoir disparu !

Le Fredemonde a disparu, il faut le retrouver
On va fouiller toute la Ville
On cherchera partout depuis la Tam jusqu'à Nato
Par la Gazette jusqu' à Ambrois

Si jamais c'est vraiment le diable qui l'a kidnappé
On descendra jusqu'en enfer mais faut le retrouver
Le Fredemonde a disparu, on le retrouvera
On ne nous aura pas comme ça

{au Refrain}

Le Fredemonde est revenu à la circulation
On a retrouvé son message
Il disait : « je suis trop pressé aujourd'hui p'tit couillon »
Mais je crois qu'il est excusable

Ce n'était pas le diable qui l'avait donc kidnappé
Faut-il lui demander pardon de l'avoir accusé ?
Le Fredemonde est revenu à la circulation
On va veiller le canasson

Fredemonde, Fredemonde, t'es revenu
On croyait vraiment que tu étais perdu
Fredemonde, Fredemonde, t'es revenu
C'est quoi le message, une fois de plus {x3}


Dernière édition par Steelo le Ven 6 Juin 2008 - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Ven 29 Fév 2008 - 23:48

L'affaire Louis Trio -aucun mystère-
The heavy rollmops' – Le kraken-
by Rascasse

Face aux vieux géants du Kraken
Qui s'en retournent à la poussière
Allongés face contre terre
Là où jadis ils étaient fiers

J'entends encore les prières
Les cris des hommes et leur colère
Quand le Kraken s' séparèrent
Fauchés par les vents de la guerre

Aucun mystère sur ce vieux monde
Ce petit monde où tout s'est tu
Aucun mystère sur ce vieux monde
Ce petit monde où tout s'est tu

Figé au flanc d'un cratère
Se découpant dans la lumière
Le Kraken qui a souffert
Me parle de sa gloire éphémère

Dans ce sanctuaire solitaire
Jonché de souvenirs amers
L' farfadette se désespère
De voir mourir son univers

Aucun mystère sur ce vieux monde
Ce petit monde où tout s'est tu
Aucun mystère sur ce vieux monde
Ce petit monde où tout s'est tu
où les gens fondent
En larmes de pierre

Sembaris est un enfer
Doux comme la peur d'y voir trop clair
Le bonheur y est offert
Comme un peu d'eau dans le désert


Dernière édition par Steelo le Ven 6 Juin 2008 - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Dim 6 Avr 2008 - 13:29

(Mon mec à moi by Patricia Kaas)
Dans la merde ( ou Mon Picte à moi) The Heavy Rollmops
by Rascasse

Il joue avec mon corps
Il triche avec ma vie
Il dit des mots d'meneurs
Et moi je crois tout c'qu'il dit
Les frayeurs qu'il me donne
Les guerres qu'il fait pour deux
C'est comme les bonbons menthe
Ça fait du bien quand il pleut
Je m'raconte des histoires
En écoutant sa voix
C'est pas vrai ces histoires
Mais moi j'y crois.

Mon picte à moi
Il me parle d'aventures
Et quand elles brillent dans ses yeux
J'crains fort de n'pas passer la nuit
Il parle de guerre
Comme il parle de la bouffe
Et moi j'l'suis où il veut
Tellement je crois tout c'qu'il m'dit
Tellement je crois tout c'qu'il m'dit
Oh oui
Mon pict à moi

Sa façon d'être brutal
De toujours faire d'la provoc'
C'est pas rien qu'un artifice
Mais c'est du pareil au même
La gifle en fer bien blanc
Sur la joue deux cents fois
C'est mortel et cruel
Enfin ça ressemble à lui ça
J'm'raconte des histoires
Des imbroglios xiang
C'est pas vrai ces histoires
Mais j'ai pas le choix

{Refrain}


Dernière édition par Steelo le Dim 15 Juin 2008 - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Ven 6 Juin 2008 - 19:00

(comptine, le loup, le renard et la belette)

Le nain, l'elfe et la brouette – The Heavy Rollmops'
by Le Bar

Il n'y a qu'une heure qu'il est parti
J'entends l'bel elfe et la brouette râler
Il n'y a qu'une heure qu'il est parti
J'entends l'bel elfe et la brouette râler

J'entends le nain qui revient dans la brouette
J'entends le nain qui r'vient la tête cassée
J'entends le nain qui revient dans la brouette
J'entends le nain qui r'vient la tête cassée

Il n'y a qu'une heure qu'il est parti
Il n'y a qu'une heure qu'il est parti

L'bourgmestre de Sembaris promène le nain
Ils sont passés ici, ils sont passé par là
L'Bourgmestre de Sembaris ramène le nain
Ils sont passés ici, ils reviendront bien vite

Le nain r'viendra les gars, le nain r'viendra
La tête cassée mais toujours aussi laid
Le nain r'viendra les gars, le nain r'viendra
Le crâne brisé toujours un peu fêlé

Il n'y a qu'une heure qu'il est parti
J'entends l'bel elfe et la brouette râler
Il n'y a qu'une heure qu'il est parti
J'entends l'bel elfe et la brouette râler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Dim 7 Déc 2008 - 14:50

Messieur levons un verre à la santé de notre Ami et chanton en sa mémoire (HJ: sur l'air de "Albator")

PAR LE MENESTREL VALDIS

Azagal, Azagal
Du fond de la nuit d'opale
Azagal, Azagal
De bâbord à tribord
Tu veilles sur la mer
Sur la liberté aussi

Azagal, Azagal
Le corsaire de monde
Azagal, Azagal
Même si tu parais de glace
Ton cœur est bon
Ton cœur est grand
Comme le cœur d'un géant

Le beau Cyriando est ton vaisseau
Le pavillon noir est son drapeau
La compagnie noire est avec toi

Azagal, Azagal
Avec ton équipage
Azagal, Azagal
Tu prends à l'abordage
A l’harpon
Au feu moithuran
Tous les navires ennemis

Azagal, Azagal
Capitaine au cœur d'opale
Azagal, Azagal
Au delà de la mort
Tu es toujours au rendez-vous
N'importe quand, n'importe où
Tu es toujours au rendez-vous
Toujours avec nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Dim 7 Déc 2008 - 14:53

PAR LE MENESTREL VALDIS

matelot: hé les gars on pourot y chanter el chanson ed ché pirat
{Refrain:}
Oui, c'est nous les fameux corsaires
Les rois redoutés de la mer
Tiralala, ahi, ahi
{x3}

Très haut dans le ciel, bravant orage et vent
Roi de l'air, vole l'aigle triomphant
Les oiseaux du ciel s'enfuient éperdument
Quand son ombre surgit au firmament
Et quand dans le désert le lion rugit
L'armée des animaux se terre ou s'enfuit


{au Refrain}

Un navire soudain parait à l'horizon
Nous sommes prêts pour le vol et le carnage
La peur de la mort trouble bien des raisons
Et les plus vaillants perdent courage
Sur le pont on amène le drapeau ennemi
Notre cri de victoire alors retentit


{au Refrain}

Mais un jour viendra où le dernier exploit
Nous verra tous périr en plein combat
Notre fier navire emmènera en enfer
Tous nos frères les pirates de la mer
Si le diable ne nous reçoit pas dignement
De l'enfer nous prendrons le gouvernement


{au Refrain}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Dim 7 Déc 2008 - 14:56

PAR LE MENESTREL VALDIS

Cette soirée n'aurait pu se terminer sans une aude à la Compagnie noire

( un peu à la Renaud)
Ton peuple massacré
Ta ville ravagé
Ta vie dans le désespoir
Mais voilà la compagnie noire

Tout était perdu
Ta vie a chut
Voilà la chance
D’abreuver ta vengeance

Moi nécromant
Au-delà du temps
Je t’appel
Je te rappel

Mort, lève toi
Et bas toi
Pour la justice
Pour ton Raïs

Toi l’infatigable
L’incontrôlable
Contre l’avarice
Contre l’injustice

Au-delà de la mort
Et plus encore
Et sans pécher
Ton peuple sera vengé

Et oui pour des platines
Le roi d’Irvin
A massacré
Ton peuple bien aimé

Ecoute, les épées
On t’a vengé
Et si ce n’est fait
Ca ne saurait tardé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ouvrage : Chansonnier   Aujourd'hui à 12:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Ouvrage : Chansonnier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Technique] Monter l'ouvrage sur un métier à broder
» La vouivre
» Victoire de Noailles }~ Prise !
» Voyager en Patagonie et en lecture avec Jean Delaborde
» Magie pratique au quotidien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Monde :: Monde :: Bibliothèque-
Sauter vers: