Le forum de Monde

Forum dédié à ce qui se passe dans le monde virtuel appelé Monde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Divers récits de Sibelius, chroniqueur du Baron de Nato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Divers récits de Sibelius, chroniqueur du Baron de Nato   Lun 19 Mai 2008 - 18:33

Sur cette étagère vous trouverez divers manuscrits rédigés par Sibelius, chroniqueur personnel du Baron de Nato alias Azaghâl/Archipirate. Vous trouverez également quelques manuscrits qui ont été directement rédigés de la main d'Azaghâl/Archipirate lui-même.

1) La Bataille des 5 armées
2) Allégeance de Nato à Heideul
3) Récit de la prise de Nato
4) Message d'Azaghâl à Dénébra (skavens)


Dernière édition par Steelo le Sam 7 Juin 2008 - 20:02, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Divers récits de Sibelius, chroniqueur du Baron de Nato   Lun 19 Mai 2008 - 18:34

1) La Bataille des 5 armées

( Conte Rendu de la bataille par Sibelius , chroniqueur du Baron de Nato )

Le Primi Primi de Messidor , « L’Inéluctable Destinée » des Elfes , une des plus grandes batailles des ces dernières années a eu lieu au pied des montagnes du Than , au Nord Est du Capyr …

Le Baron de Nato et ses hommes ont sauvé la journée : moi Sibelius son chroniqueur vais vous narrer ces jours de grande aventure …

Tout a commencé avec l’élévation au rang de Duc du Comte de Salis , la prise de Nato par l’Archipirate Baron de Nato et l’élévation au rang de Comte du Capyr d’Odrick du Capyr …

Ce faisant , ces seigneurs décidèrent que le Capyr devait revenir à ses légitimes habitants et nobles , et devait être débarrassé des brigands et mercenaires du Galérarque …

Le Duc de Salis se mis donc en route depuis le Nord avec 2 000 hommes , progressant lentement et fortifiant ses Marches au fur et à mesure , Odrick rassembla ses maigres et courageuses forces , tandis que le Baron de Nato menait vers le Nord Est une puissante colonne de plus de 3 000 combattants accompagnée d’artillerie mobile …

Arrivé récemment dans la région , les forces jadis envoyée dans la région pour soutenir Odrick par feu le roi Péryniel d’Heideul – quelques 1 000 hommes dont un contingent d’élite ainsi que des Paladins sécurisant les montagnes du Than – éclairaient le Duc de Salis …

Leur chef , le brave Comte Childéric de Streisemberg , découvrit bientôt l’existence d’un « complot » visant à anéantir l’Ost de Salis et du Capyr , sans nul doute fomenté par l’alliance d’Irvin et de Sénégonzia …

Childéric put prévenir le Duc de la trahison et par un feu d’alarme demander aux troupes de Nato et du Capyr de se hâter de venir en aide aux troupes de Salis qui allaient tomber dans un traquenard : plus de 12 000 orques , gobelins et brigands dévalaient du Than !

Ralentis par des embuscades montés par des seigneurs brigands de la région , ses machines de guerre embourbées , le Baron de Nato ( Et le Comte Odrick ) purent néanmoins effectuer la liaison avec les vaillantes troupes du Duc sur le point de succomber sous les assauts furieux des Peaux vertes à 6 contre 1 !

L’Armée des Morts des Seigneurs Nécromants Yzatakaloone et Valdis vint prêter main forte aux libérateurs du Capyr mais la bataille fut RUDE et les pertes lourdes dans les 2 camps : 6 heures durant , prés de 25 000 combattants s’affrontèrent et à la fin , les Peaux Vertes furent anéantis , seule une poignée de gobelins purent s’enfuir dans les montagnes du Than …

Victoire , la journée est nôtre néanmoins : les troupes du Baron de Nato , MonSeigneur , rentrent victorieuses à Nato , anéantissant sur le chemin du retour les dernières bandes de brigands s’accrochant au pays , derniers vestiges d’une époque désormais révolue : le Capyr désormais est un Comté Libre qui peut maintenant se reconstruire et se tourner vers l’avenir , d’autant plus que Sénégonzia vient d’accepter un retrait gradué certes , mais rapide des territoires qu’elle occupe !

Désormais , il appartient au Baron de Nato de chasser les derniers brigands infestant le pays : les Pirates Irviniens ! Il peut maintenant concentrer toutes ses forces sur ces brigands des mers …

Vive le Capyr ! Et puisse l’encre de ma plume ne jamais sêcher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Divers récits de Sibelius, chroniqueur du Baron de Nato   Lun 19 Mai 2008 - 18:39

2)

Oyez Oyez Exclamation

En promesse faite au grand roi que fût Péryniel de Rhodanis ...

Et pour donner une solide base arrière aux duchés de Streisenberg et Harl qui luttent courageusement pour rebâtir le Grand Royaume du Nord d'Heideul ...

Le Baron et la Cité de Nato font allégeance à Heideul , la primo-allégeance restant bien sûr au Royaume Elfique de dame Baranilwen ...

Désormais flotteront sur les murailles de Nato les bannières de l'Archipirate Baron de Nato , de la Cité de Nato , du Comté du Capyr , du Duché de Salis , du Royaume Elfique , et du Royaume d'Heideul ...

Tout Heideulois désirant s'installer en Nato recevra une maison et un arpent de terre cultivable ...

Le Comte Childéric de Streisenberg est fait citoyen d'honneur de Nato participera au pourparlers de Paix avec Irvin ...

Longue vie et prospérité à tous !!

L'Archipirate Baron de Nato Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Divers récits de Sibelius, chroniqueur du Baron de Nato   Lun 19 Mai 2008 - 18:47

3) Récit de la prise de Nato …

Chose promise chose due … Moi et mes compagnons avons libéré la cité de Nato , et voici le récit de cette campagne meurtrière car menée contre un individu répugnant et cruel à souhait : le Galérarque …

J’avais décidé de mettre le paquet : si ma flotte de guerre était déjà conséquente , j’avais à mes frais levé plus de 1500 mercenaires de qualité !

J’en avais envoyé un certain nombre - ainsi qu’un contingent de mes hommes , de l’équipement , des chevaux et du blé – au brave Odrick de Nato , qui ayant triplé ainsi ses effectifs combattant était chargé de me rejoindre sous les murs de Nato …

Ce sont donc 60 navires chargés de prés de 7 500 combattants qui s’attaquèrent , trompes de Neptülmo sonnantes , au Galérarque et à ses hommes …

Je n’étais pas seul : gravez dans vos mémoires le nom de mes compagnons qui signèrent tous là de haut fait d’armes ! Caliban le semi-elfe – mon fils – Valdis et Yzatakaloon les nécromants , Josiane la Dame du Lac grande prêtresse de Balawan et l’étrange mais sympathique et réfléchi Diviprimi de Germinal , magioriste de son état ! Qu’ils soient tous remercié , tout comme Noumaïos , Nanthilde , et chacun de ceux qui combattirent sous mes ordres ce jour là …

Nous remarquâmes d’abord que le chenal menant au port protégé était barré d’une lourde chaîne de métal – l’originelle ! – tendue entre 2 tours !

Qu’importe ! Mon intention était de m’emparer d’abord du quartier Est de la cité pour m’en servir comme marchepied pour terminer la conquête de la cité en m’emparant de son cœur : le quartier Ouest avec son port et la Capitainerie , repaire du Galérarque et de ses soiffards !

Sur l’insistance de Diviprimi de Germinal , celui ci mena un petit groupe composé de la Dame du Lac et de Caliban en reconnaissance dans la cité … mais hélas la malchance fut de la partie et nous n’eûmes bientôt plus de nouvelles d’eux !

Le temps passant , je décidai d’attaquer : le quartier Est fut rapidement en notre contrôle … d’autant plus que vidé de ses habitants par le Galérarque et gardé par une poignée de combattants ennemis !

Nous détruisîmes alors les 2 tours tendant la chaîne barrant l’entrée du chenal ( à coup de trébuchet magique ) puis nos navires s’engagèrent dans le chenal menant au port …

Soudain sur la berge , un nexus d’énergie noire tourbillonnante brilla fugitivement avant que de s’évanouir , nous eûmes juste le temps d’apercevoir Diviprimi de Germinal et un prêtre assassin de Môlha s’évanouir dans le néant … Je vous en dirais plus tout à l’heure …

Mais d’inquiétants nuages noirs commencèrent à s’élever au Nord du quartier Ouest , se répandant lentement mais sûrement sur l’ensemble du quartier , accompagné de cris déchirants et d’une odeur insupportable de chair grillée : ce salopard de Galérarque faisait brûler vivant les habitants de la cité dans leurs maisons ! Ô jour funeste , il me fallait agir …

Mes hommes mirent donc pied à terre , levant haut haches et épées , mais aussitôt la garde personnelle et les troupes du Galérarque , un millier d’hommes peut-être , se jetèrent sur nous …

Le Galérarque menaçait de mort mon fils prisonnier sur le balcon d’une demeure patricienne de la cité : mais Caliban préféra tenter sa chance en sautant dans le vide : bien lui en pris car il s’en sortit sans trop de dommages , et la cadavre fumant du Galérarque , foudroyé par Yzatakaloone , s’écrasa à ses côtés !

Tandis que Valdis et Yzatakaloone s’employait à neutraliser les combattants adverses , je me coltinai un colosse Keisseulois qui me mit presque au sol suite à une botte ratée ! Heureusement mon brave Caliban su le distraire le temps pour moi de réussir ma botte et d’étendre pour le compte ce répugnant spadassin !

Neptülmo se décida alors de venir à mon aide et une pluie providentielle éteint progressivement les brasiers allumés par les sicaires du Galérarque !

Diviprimi de Germinal nous téléporta alors dans le palais du Galérarque où nous pûmes de justesse libérer la Dame du Lac encore prisonnière !

Cité prise ! Victoire ! La journée est à Nous !

Mais à quel prix : ce répugnant et lâche Galérarque a presque parachevé son œuvre de destruction : heureusement , quelques milliers de Natos survivent et nous nous emploierons à rebâtir cette cité , j’en fait le serment !

Homme de parole , j’ai tenu ma promesse ! J’ai libéré Nato avec mes deniers et mon engagement ! Je cède mon titre de Comte du Capyr à son légitime détenteur Odrick le Brave , et suis désormais Baron de Nato ( ainsi que Chevalier des Duchés ) !

Je vous salue tous : mon Epée est au service de la Justice et de la Liberté !

L’Archipirate , Chevalier des Duchés , Baron de Nato , Raïs de Moithura et Seigneur Mercenaire

PS Qu’advint t-il de Caliban , Josiane et Diviprimi lorsqu’ils furent fait prisonniers ?! D’abord ces 3 là ne foirèrent pas les choses à moitié puisqu’ils détruisirent quand même la tour de garde et le pont de l’entrée principale ( Argh ! Ma cité ! ) mais ils se rattrapèrent puisque torturés ils refusèrent de parler , que mon fiston Caliban s’est admirablement bien comporté tout jeune qu’il fut , et que Diviprimi de Germinal refusa de tourner ses pouvoirs contre Nous et préféra se sacrifier ! Que Yzatakaloon et Valdis soient aussi milles fois remerciés de leur aide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelo
Dragon


Nombre de messages : 631
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Divers récits de Sibelius, chroniqueur du Baron de Nato   Sam 7 Juin 2008 - 20:08

4)

Les symboles sur la boîte sont bien du skaven. Mais elle est d'une facture inhabituelle, il est fort probable qu'il s'agisse d'une langue magique de leur caste secrète de magicien.
Nous ne savons déjà pas grand-chose sur les guerriers mais de ceux là nous ignorons tout !
Mais le plus étrange est que les symboles se situant sur l'objet en question sont eux reconnaissables, il s'agit de runes hyperboréennes. Une langue morte vieille de plusieurs milliers d'années.
La seule matière pouvant engendrer les effets que vous avez décrits sont ceux de la malepièrre. Une matière rarissime mais qui a été souvent associé aux skavens. Eux seuls semblent immunisés contre ses immenses pouvoirs tératogènes maléfiques. Et apparemment, eux seuls semblent avoir trouvé une utilité a ce poison si pervers que nul n'ose l'utiliser de peur de voir ses membres pourrir.
Le plus curieux est que la boîte a été incontestablement construite pour lui.
Comme IRVIN est pour le moins en froid avec les elfes joailliers et que la saison ne permet pas de joindre XHUOLT. Le roi a demandé à des amis nains des collines.
Ces derniers nous ont alors appris que leur peuple avait, voici longtemps, découvert des objets hyperboréens en rapport avec la malepièrre. Mais ces derniers ont décimé la colonie. Ils ont alors déménagé tout et caché ses éléments dans un de leur avant poste dans le sud.
Les nains considéraient en effet, que ces objets étaient sacrés et que la maladie était due a une malédiction frappant quiconque dérangerait les dépouilles et les trésors des grands ancêtres.
Les informations ont mis du temps a nous parvenir car les nains sont avares de confidences. Hors la situation a changé, la mine se situe en bordure de la MEDIALUNA. C'est une région instable (euphémisme dans les petits royaumes) et les nains de cette mine réclament de l'aide ; une liche originaire de L'ILUNIS a envahis les contrebas et tente de les chasser. Pressez vous, ils ne tiendront pas longtemps car il n'est pas dans les habitudes des nains de réclamer de l'aide.
La mine est a moins d'une demie journée de cheval où a 8h de marche.
Je pense que votre ami le nain pourra sans trop de problème vous y conduire et vous introduire.
J'ai également appris que les skavens continuent leurs recherches et leur chantage ils rasent un village par semaine tant que l'objet ne leur sera pas remis.
AZAGAL D'ORZABAL
Colonel de l'armée royale irvinienne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Divers récits de Sibelius, chroniqueur du Baron de Nato   Aujourd'hui à 12:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Divers récits de Sibelius, chroniqueur du Baron de Nato
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PPS voyages (divers)
» [Divers] Menu transcendant et prêche
» Quiz divers sportif
» Les faits divers d'une âme vengeresse
» Faits divers de la semaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Monde :: Monde :: Bibliothèque-
Sauter vers: