Le forum de Monde

Forum dédié à ce qui se passe dans le monde virtuel appelé Monde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De retour, oui mais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: De retour, oui mais...   Mar 15 Juil 2008 - 20:37

Il serait peut-être utile que je vous rapporte ici ce qui s'est passé depuis mon départ malheureux, dû à omi sakura,
aussi appelée la petite cervelle de crevette avariée...

Pour commencer, cette idiote m'a renvoyée sur mon monde, l'Atlantide, enfin, je dis mon monde, mais rien n'est certain,
car pour le peu que je m'en souvenais, rien ne correspondais, à part la langue.

L'Atlantide est un endroit où règne le chaos et la violence, c'est bien pire que ce que nous connaissons ici, sur Monde...
La capitale de l'Atlantide se nomme Atlantis, et il est dit qu'elle la plus grande ville de l'univers tout entier, je suis incapable de dire
si c'est vrai, mais c'est une cité vraiment énorme, en fait j'y suis restée 5 années, et jamais je n'en suis sortie,
vous savez maintenant que si pour vous 10 lunaires se sont écoulés, moi je suis restée 5 longues années là-bas...

Dénébra est inconnue en Atlantide, je savais déjà que je n'étais pas cette Dénébra, mais je croyais qu'elle était une impératrice tyrannique,
mais en fait cette personne n'existe pas, tout simplement, donc maintenant, je ne sais toujours pas qui je suis,
mais je suis à peu-près certaine de celle que je ne suis pas...

(Un peu d'eau froide sur le front de la Farfadette serait bienvenue Kriss...)

L'endroit où je suis apparue là-bas, est une maison située aux abords de la grande cité, cette maison est hantée par des
démons qui dévorent les pauvres hères qui s'y perdent, pour moi, ce fut facile, car ces derniers me connaissaient et m'obéissaient sans que je ne sache pourquoi.

Ensuite, j'ai fait mon trou, mais surtout j'ai survécu, en devenant styliste, m'étant faite remarquée comme magioriste.
Le magiorisme est un style de magie totalement inconnue en Atlantide.

Je suis devenue éxécutrice pour certains tyrans, ces derniers, de véritable salauds, me faisaient tuer d'autres abominables salauds.
Ce fut une période assez intéressante. J'ai créé des guildes et fait mon trou. Je ne pensais jamais revenir, et ne plus jamais vous revoir,
ni revoir Marita jusqu'à ce que la belette de la TAM me fasse revenir...

Mon retour est intéressant, car une chose évidente m'est apparue à la TAM, voici donc par le détail ce qui s'est passé:
Chez moi, il était tard, et je m'étais préparée pour me coucher. Étant dans mes appartements privés, je m'étais mise à l'aise,
et m'approchant de mon grand lit, je me suis retrouvée dans cette grande tour froide devant tout un groupe de mages!
Bien que certains s'étaient mis sur leur 31, tous sentaient soit la poussière, soit la naphtaline,
c'était un sacré contraste par rapport aux fragrances que dégageaient les brûles-parfums de mes appartements,
le temps de faire un tour d'horizon de la salle, et en voyant la tête de la constipée congénitale, j'avais compris que j'étais de retour à la TAM de Sembaris...
À peine étais-je arrivée que déjà les mages commençaient à démonter le portail par lequel j'étais revenue,
je vis la jaunasse s'affaler à même le sol, terrassée semble-t-il par l'effort fournit pour me récupérer.
Comme personne ne faisait mine de s'occuper de moi, je me suis dirigée vers une fenêtre de la tour,
j'ai dénoué le ruban de mes cheveux, donné par la Farfadette, que j'ai laissé s'envoler au grès du vent...
J'avais peu d'espoir que cela serve à quelque chose vu que 5 années s'étaient écoulées, mais je craignais que les mages n'aient prévu un sort néfaste à mon encontre...
Une fois ceci fait et étant à demi nue, j'ai demandé une veste ou une chemise afin de pouvoir me couvrir la poitrine,
car je commençais à voir de plus en plus de chevilles sous les robes des mages, ensuite, je me suis rendue compte
que la cervelle de pois chiche traînait toujours à terre, je fus tout de même prise d'une certaine pitié,
les mages ne semblaient prêter aucune attention à cette dernière, la laissant à même le sol. Ils ne doivent pas l'apprécier,
peut-être même qu'ils la craignent, je crois surtout qu'elle ne doit pas être facile à vivre...
Je la relève donc, et elle se réveille, et là tout de suite elle cherche à se dégager de moi comme si elle se sentait menacée,
l'idiote, si j'avais voulu lui nuire, elle ne se serait jamais réveillée.
Hautaine comme savent l'être les Xiangues,
(j'en connais un beau morceau... Wink), elle se dépoussière, prétendant craindre que j'aurai pu la salir avec une quelconque magie Atlante,
le pire c'est qu'elle semblait y croire !
Ensuite, et sur un ton des plus froid, elle me conseille de me désinscrire de la TAM, ou du moins si je veux rester inscrite,
de demander l'aval de la TAM, ou quelque chose dans ce genre, surprise, et aussi froidement qu'elle,
je lui fait remarquer que cette demande a été faite il y'a 5 ans, juste avant mon exil !
Je suis restée un petit moment à la TAM, seule et ignorée par les mages,
je m'attendais tout de même à ce que l'on me dise pourquoi on m'avait fait revenir, mais rien, alors je suis partie, soulagée,
je l'avoue, je croyais vraiment que les mages allaient tenter quelque chose à mon encontre...
Je suis revenue à l'auberge, je ne m'attendais pas à grand chose, mais je reçus tout de même un choc
en la voyant abandonnée et totalement vide...
Vous connaissez le reste de l'histoire...
Revenir en haut Aller en bas
 
De retour, oui mais...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE RETOUR DE L'ARMÉE HAITIENNE EN HAITI N'EST PAS UNE OPTION MAIS UNE OBLIGATION
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Monde :: Monde :: Les Chroniques de Monde :: Archives :: Sud-
Sauter vers: