Le forum de Monde

Forum dédié à ce qui se passe dans le monde virtuel appelé Monde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Harl change de mains : récit d'un mercenaire incrédule !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oegedeï
Divin Avatar


Nombre de messages : 1523
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Harl change de mains : récit d'un mercenaire incrédule !   Lun 6 Juil 2009 - 15:47

Mon nom est Sobek , je suis un mercenaire ( peu importe d’où je viens ) et vais vous narrer ces jours – parfois étonnants – de grande aventure dont j’ai été acteur et témoin ces derniers temps …

J’ai été engagé , il y a une bonne semaine , par l’Archipirate ( dois encore le présenter ?! ) …

Celui qu’il n’y a pas si longtemps été déclaré mort et bouffé par les requins est à la tête d’une grande flotte de navires de guerre sur lesquels s’entassent combattants et marins de tous horizons : des pirates du Compté des Larmes , des Moithurans , et des mercenaires de toutes origines …

Il se murmure qu’il y a qqs semaines , il a détruit la flotte de l’Alliance Pourpre dans le Grand Sud , ce qui explique ses nombreux navires …

« Pas de questions » me dit-on à l’engagement , comme c’était bien payé , j’ai fermé ma gueule , et puis suis allé fêter ça ds les tavernes de Ham …

Quelques jours après , j’embarque avec mes camarades sur des galères transformées en transport de troupes …

Ils sont impressionnants , ces hommes de l’Archipirate : même les rameurs ont le couteau entre les dents !

Combien y’a-t-il de navires ?! 20 , 30 , 50 ?! et combien de combattants ?! Les rumeurs disent 5000 ! Mazette , l’objectif doit être de taille !

Après des cérémonies d’offrande et de prières à Neptülmo , on prend la mer , les voiles noires se gonflent …

Le temps est maussade , mais les navires filent comme des flèches …

Cap vers le Nord ! Ha ?! Ca se précise !

En fait courte traversée , qqs heures tout au plus , et nous voici au large d’Heideul !

Nous nous ancrons à l’embouchure du Guëbrücke , et là , tandis que le vent commence à souffler en tempête , nous attendons jusqu’au soir …

L’Archipirate s’était absenté à bord d’une petite embarcation , et revient avec qqs prisonniers : un individu louche qui se retrouve ligoté au grand mat de la quinquérème amirale , et un type complètement à la masse , hurlant et vociférant , bien équippé pourtant , sûrement un Vör …

Il est une heure du matin , l’Archipirate s’isole ds sa cabine après avoir aboyé ses ordres … Ca sent la guerre mes amis !

Wôran est avec Nous , ou Neptülmo ou les 2 ?! En tt cas , la tempête se calme , et le brouillard se lève , les navires lèvent l’ancre et on remonte le fleuve en silence …

Il est 3 heures du matin : des troupes sont débarquées et on les voit s’éloigner vers l’intérieur des terres … A leur tête un mystérieux renégat heideulois … Les navires repartent

Une rumeur commence à se répandre parmi les guerriers tendus : Harl ! L’objectif serait Harl , que l’on dit imprenable ! Mais les vétérans de l’Archipirate ont l’œil pétillant : s’il y en a bien un qui peut prendre Harl …

Ca y est , nous avons encore attendu une heure puis nous embarquons ds les fameuses barques de guerre de l’Archipirate …

Les petites embarcations filent , et lorsque nous approchons des rives du Grand Fleuve , nous voyons sortir du brouillard les quais de Harl ! C’est donc bien cela l’objectif

Et là , décidément , Fortune est bien avec nous : les sentinelles à peine éveillée nous accueillent avec des signes amicaux !!! Avant qu’ils n’aient pu réagir , nous nous sommes emparés des quelques navires à quai , et acculés les troupes heideuloises aux remparts de la cité … Et leur chef leur ordonne de reprendre les navires ! Quel imbécile , nous les cueillons 1 à 1 , et les Vörs dégoûtés jettent leurs épées au sol !

Nous contrôlons le port et la ville basse !

Nous avons perdu … 1 homme , et tout s’est réglé en qqs minutes

L’Archipirate interroge les Vörs capturés qui lui répondent de haut ! Il défie leur chef , qui se rue vers lui l’épée levée ! Et là , et je ne me moque pas de vous hein ! , un rafale de vent fouette le visage de l’heideulois , il ferme les yeux sous l’assaut des embruns et l’Archipirate n’a aucun mal à le désarmer et le mettre à terre !

Neptülmo a parlé !

Soudain , alerte !

L’Archipirate , brandissant haut sa bannière , enfourche son griffon qui file comme le vent par-dessus la cité …

Nous patientons , puis Trell le lieutenant de l’Archipirate fait embarquer une partie des troupes ds les barques de guerre …

Nous remontons de nouveau le fleuve , longeons la cité qui s’éloigne ds le brouillard , débarquons qqs centaines de mètres plus au nord et nous enfonçons à l’intérieur des terres …

Au loin , les rumeurs d’une grande bataille … Et soudain , nous chargeons par derrière une grande troupe heideuloise …

En fait , le fameux renégat heideulois n’était autre que Childéric Vor Brechen ! Sa bannière flottait aux côtés de celle de l’Archipirate … Il avait été chargé de conduire nos troupes débarquées plus tôt dans la mâtinée sur les hauteurs au nord de Harl , pour investir la cité de toutes parts … mais il était tombé sur un grand camp heideulois et les nombreuses troupes cantonnées avaient engagé le combat …

Ces heideulois se battent bien , et en plus , un cri de rage s’élève des rangs ennemis : « Les Pirates incendient la cité ! » et effectivement nous pouvons tous voir la lueur des incendies au loin ds le brouillard ! Mais comment est ce possible puisque nous n’avons pas encore pénétré dans la cité ?!

Toujours est-il que galvanisées , les troupes ennemies se battent bien ! Mais Wôran est avec nous et au prix de lourdes pertes , nous sommes vainqueurs …

Tandis que nous pansons nos blessures ds le camp ennemi pris intact , nous ensevelissons les morts heideulois … Enfin heideulois pas vraiment , surtout des mercenaires ambroisiens , keisseulois et autres …

Comme si ce Duc de Harl – Guerold c’est son nom – n’avait pas confiance en ses propres hommes …

Childéric et l’Archipirate s’avancent vers les portes fortifiées de la cité … Tenter l’assaut contre cela ?! Non merci ! Mais ouf ils brandissent un drapeau blanc !

Ils restent 300 combattants dans Harl , et leur chef , Vör Ambon , est aux murailles et parlemente …

Childéric parle des avanies de Guerold le Duc Félon , Ambon hésite … Il explique que la Cité craint le pillage et les excès des troupes de l’Archipirate ( et pourtant jusqu’ici … ) …

L’Archipirate fait résonner un rire sonore , Neptülmo est à ses côtés dit-il , et même Woran nous a dressé un bon repas ds le propre camp de Guerold , comme s’il nous accueillait à bras ouvert !

Puis il brandit une grande clé doré : celle des portes de la cité !!! Ambon n’en mène pas large !

L’Archipirate répond de ses hommes , la Cité se rend !!!

En quelques heures , ce diable d’Archipirate s’est emparé d’une grande cité fortifiée !!!

Le Duc Guerold est introuvable ! Bon on le disait félon , nous découvrons en plus que c’est un lâche ! Autant pour la réputation des Vörs heideulois ! Après De Vries , Guerold ! Décidément Harl se choisit de mauvais maîtres !

Mais bientôt , nous apprenons officiellement que Childéric revendique le Duché ! Les Vörs survivants se rallient à lui car des preuves confondantes de la trahison de Guerold ont été exhibées !!!

Quelques jours plus tard , nous sommes sous les murs de Marbürg , qqs 50 lieues au nord de Harl : c’est la 2é grande ville du duché , et du haut de ses murailles les Vörs et la garnison nous font la nique , jurant fidélité à Guerold !

L’Archipirate négocie … Oh ce n’est pas bien long , je ne sais plus exactement ce qu’il a dit , mais certains jurent que pendant qu’il parlait , un grand guerrier avec une armure en écaille de poissons , aux cheveux d’algues et au grand trident , et apparu à sa gauche , tandis qu’à sa droite un grand guerrier en maille étincelante et au heaume d’argent apparaissait comme par magie !!!

En tout cas , l’instant d’après les corps des Vörs gisent fracassés au pied des murailles et les portes de Marbürg s’ouvrent , la population de la cité nous accueille à bras ouverts , vitupérant leur ancien duc Guerold , qu’ils disent félon et mangeur d’impôts ! Les quelques Vörs survivants rallient Childéric …

Par Wôran : je vous le dis … En une petite semaine , le Duché est à nous !!!

Je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquai en suivant l’Archipirate , mais là …

Childéric tente de négocier un titre ducal avec le Régent qui renâcle … On dit que l’Archipirate est de la partie mais , semble t-il , de nombreux Ducs et Comtes refusent de reconnaître Vör Brechen ! Ce sont vraiment des pignoufs ces cons là : lorsque c’est une fripouille tout va bien , et quand un gars valable prend le pouvoir , cela ne leur convient pas … A croire qu’ils sont tous complices !

Le Régent a bien proposé un duel judiciaire entre Childéric et Guerold , mais lorsque Childéric a exigé que le duel se fasse entre eux 2 et qu’il n’y ait pas de champion désigné , Guerold a préféré décliné l’offre , arguant de conneries diverses et d’autres , pouâh …

On dit même qu’il s’est emparé du frère et de la mère de Childéric et qu’il les retient en otage : hé ben , y sont beaux les Vörs heideulois !

Bon à priori Childéric et l’Archipirate ne sont guère impressionnés … Moi j’ai encore 2 semaines à tirer , mais vu le calibre de nos chefs , je pense prolonger mon contrat !

Tandis que la cité reprend sa vie normale , le commerce maritime reprend de plus belle !

On fourbit nos armes , les équipages des navires sont recomplétés , des compagnies mercenaires engagées … Ca sent la Guerre les amis …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oegedeï
Divin Avatar


Nombre de messages : 1523
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Ce n'est pas fini !   Ven 10 Juil 2009 - 21:07

La Suite …

Par Woran , il ne dort jamais cet homme là ?

Je disai que ça sentait la Guerre , et comment !

Qqs jours après la prise du Duché , nous montons sur les navires de l’Archipirate , tandis que 2 000 mercenaires prennent la route terrestre en longeant le Fleuve vers Heideulberg …

Nous cinglons vers le Nord …

Le temps se gâte et la brume est à couper au couteau …

Soudain , surprise ! D’étranges créatures marines ( les marins appellent cela des Tritons ) nous font de grands signes …

L’Archipirate hésite , puis décide de dévier de sa route pour les suivre …


En mer , les derniers navires heideulois attaquent notre flotte ( les fous ! ) et depuis le rivage nous assistons à son écrasement …
Nous sommes suivis , au loin , par une petite armée d’un millier d’hommes , depuis Streisenberg …

L’Archipirate s’èloigne sur son griffon pour observer l’Ennemi , mais il revient avec le sourire et décide de continuer notre marche …

Etrange : nous écraserions vite cette troupe à 1 contre 5 !
Bon , il faut bien avouer que jusqu’ici , l’Archipirate ne s’est guère
trompé … Nous avons appris à lui faire confiance …

Heideulberg ! Grande cité , capitale du Royaume , aux Hauts Murs !

Bien joué : nous arrivons par le Nord juste au moment où , par le Sud , arrivent nos mercenaires : la jonction se fait face à l’armée de la Duchesse de Heideulberg qui a fait ranger ses troupes en bataille … 5000 hommes , dont la moitié de mercenaires barbares …

L’Archipirate s’avance pour parlementer , le Maréchal d’Heideulberg est son interlocuteur : palabres et gesticulations mais … rien !

C’est la bataille : nous sommes plus nombreux – 7 000 – et plus aguerris aussi , plus en confiance : l’armée ennemie est anéantie , nous avons qqs pertes mais encore une solide armée …

Childéric participe aux pourparlers qui s’ouvrent , longs et difficiles , certains Vörs capturés sont à 2 doigts d’être exécutés … L’on sait que le Régent participe aux discussions par des moyens magiques …

Enfin , c’est la Paix !

Childéric est Duc de Harl , L’Archipirate devient Capitaine du Port de Harl , et Amiral d’Heideul ( ses hommes goguenards s’esclaffent : « enfin un amiral qui sait ce qu’est un navire en heideul !!! » ) … Le régent est proclamé roi sous le nom d’Arnulf VII …

Les portes d’Heideulberg s’ouvrent , nous fouillons la Cité : Guerold est acculé mais nul ne sait ce qu’il adviendra de lui … On le dit mort … Enfin , bon débarras !!!

Sous les hospices de Neptülmo et Woran , nous avons en 1 Lunaire conquis un Duché et fait un Roi : cet Archipirate mérite bien son surnom ! Archos , archos , cela veut dire quoi déjà en Vieil Impérial ?!?!?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babylone
Ork


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 09/12/2008

MessageSujet: Re: Harl change de mains : récit d'un mercenaire incrédule !   Ven 10 Juil 2009 - 23:20

j'en connais un qui a pris une pointure Cucul
en fin ça ne coute pas chére la flaterie PTDR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin


Nombre de messages : 5164
Age : 45
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Harl change de mains : récit d'un mercenaire incrédule !   Mer 5 Aoû 2009 - 19:24

avis
harl annonce sa volonté d'offrir asile a tous.
Y compris les très nombreux réfugiés de la foi orthodoxe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harl change de mains : récit d'un mercenaire incrédule !   Aujourd'hui à 12:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Harl change de mains : récit d'un mercenaire incrédule !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 112 mains serrées—Fanfic by Sacchan AKHTS!
» On ne change pas une equipe qui gagne
» Un acte , un destin qui change...
» DOLLARISATION / À chaque entreprise son taux de change
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Monde :: Monde :: Les Chroniques de Monde :: Archives :: Nord-
Sauter vers: