Le forum de Monde

Forum dédié à ce qui se passe dans le monde virtuel appelé Monde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Harl change de mains : récit d'un mercenaire incrédule !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oegedeï
Divin Avatar
avatar

Nombre de messages : 1610
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Harl change de mains : récit d'un mercenaire incrédule !   Lun 6 Juil 2009 - 15:47

Mon nom est Sobek , je suis un mercenaire ( peu importe d’où je viens ) et vais vous narrer ces jours – parfois étonnants – de grande aventure dont j’ai été acteur et témoin ces derniers temps …

J’ai été engagé , il y a une bonne semaine , par l’Archipirate ( dois encore le présenter ?! ) …

Celui qu’il n’y a pas si longtemps été déclaré mort et bouffé par les requins est à la tête d’une grande flotte de navires de guerre sur lesquels s’entassent combattants et marins de tous horizons : des pirates du Compté des Larmes , des Moithurans , et des mercenaires de toutes origines …

Il se murmure qu’il y a qqs semaines , il a détruit la flotte de l’Alliance Pourpre dans le Grand Sud , ce qui explique ses nombreux navires …

« Pas de questions » me dit-on à l’engagement , comme c’était bien payé , j’ai fermé ma gueule , et puis suis allé fêter ça ds les tavernes de Ham …

Quelques jours après , j’embarque avec mes camarades sur des galères transformées en transport de troupes …

Ils sont impressionnants , ces hommes de l’Archipirate : même les rameurs ont le couteau entre les dents !

Combien y’a-t-il de navires ?! 20 , 30 , 50 ?! et combien de combattants ?! Les rumeurs disent 5000 ! Mazette , l’objectif doit être de taille !

Après des cérémonies d’offrande et de prières à Neptülmo , on prend la mer , les voiles noires se gonflent …

Le temps est maussade , mais les navires filent comme des flèches …

Cap vers le Nord ! Ha ?! Ca se précise !

En fait courte traversée , qqs heures tout au plus , et nous voici au large d’Heideul !

Nous nous ancrons à l’embouchure du Guëbrücke , et là , tandis que le vent commence à souffler en tempête , nous attendons jusqu’au soir …

L’Archipirate s’était absenté à bord d’une petite embarcation , et revient avec qqs prisonniers : un individu louche qui se retrouve ligoté au grand mat de la quinquérème amirale , et un type complètement à la masse , hurlant et vociférant , bien équippé pourtant , sûrement un Vör …

Il est une heure du matin , l’Archipirate s’isole ds sa cabine après avoir aboyé ses ordres … Ca sent la guerre mes amis !

Wôran est avec Nous , ou Neptülmo ou les 2 ?! En tt cas , la tempête se calme , et le brouillard se lève , les navires lèvent l’ancre et on remonte le fleuve en silence …

Il est 3 heures du matin : des troupes sont débarquées et on les voit s’éloigner vers l’intérieur des terres … A leur tête un mystérieux renégat heideulois … Les navires repartent

Une rumeur commence à se répandre parmi les guerriers tendus : Harl ! L’objectif serait Harl , que l’on dit imprenable ! Mais les vétérans de l’Archipirate ont l’œil pétillant : s’il y en a bien un qui peut prendre Harl …

Ca y est , nous avons encore attendu une heure puis nous embarquons ds les fameuses barques de guerre de l’Archipirate …

Les petites embarcations filent , et lorsque nous approchons des rives du Grand Fleuve , nous voyons sortir du brouillard les quais de Harl ! C’est donc bien cela l’objectif

Et là , décidément , Fortune est bien avec nous : les sentinelles à peine éveillée nous accueillent avec des signes amicaux !!! Avant qu’ils n’aient pu réagir , nous nous sommes emparés des quelques navires à quai , et acculés les troupes heideuloises aux remparts de la cité … Et leur chef leur ordonne de reprendre les navires ! Quel imbécile , nous les cueillons 1 à 1 , et les Vörs dégoûtés jettent leurs épées au sol !

Nous contrôlons le port et la ville basse !

Nous avons perdu … 1 homme , et tout s’est réglé en qqs minutes

L’Archipirate interroge les Vörs capturés qui lui répondent de haut ! Il défie leur chef , qui se rue vers lui l’épée levée ! Et là , et je ne me moque pas de vous hein ! , un rafale de vent fouette le visage de l’heideulois , il ferme les yeux sous l’assaut des embruns et l’Archipirate n’a aucun mal à le désarmer et le mettre à terre !

Neptülmo a parlé !

Soudain , alerte !

L’Archipirate , brandissant haut sa bannière , enfourche son griffon qui file comme le vent par-dessus la cité …

Nous patientons , puis Trell le lieutenant de l’Archipirate fait embarquer une partie des troupes ds les barques de guerre …

Nous remontons de nouveau le fleuve , longeons la cité qui s’éloigne ds le brouillard , débarquons qqs centaines de mètres plus au nord et nous enfonçons à l’intérieur des terres …

Au loin , les rumeurs d’une grande bataille … Et soudain , nous chargeons par derrière une grande troupe heideuloise …

En fait , le fameux renégat heideulois n’était autre que Childéric Vor Brechen ! Sa bannière flottait aux côtés de celle de l’Archipirate … Il avait été chargé de conduire nos troupes débarquées plus tôt dans la mâtinée sur les hauteurs au nord de Harl , pour investir la cité de toutes parts … mais il était tombé sur un grand camp heideulois et les nombreuses troupes cantonnées avaient engagé le combat …

Ces heideulois se battent bien , et en plus , un cri de rage s’élève des rangs ennemis : « Les Pirates incendient la cité ! » et effectivement nous pouvons tous voir la lueur des incendies au loin ds le brouillard ! Mais comment est ce possible puisque nous n’avons pas encore pénétré dans la cité ?!

Toujours est-il que galvanisées , les troupes ennemies se battent bien ! Mais Wôran est avec nous et au prix de lourdes pertes , nous sommes vainqueurs …

Tandis que nous pansons nos blessures ds le camp ennemi pris intact , nous ensevelissons les morts heideulois … Enfin heideulois pas vraiment , surtout des mercenaires ambroisiens , keisseulois et autres …

Comme si ce Duc de Harl – Guerold c’est son nom – n’avait pas confiance en ses propres hommes …

Childéric et l’Archipirate s’avancent vers les portes fortifiées de la cité … Tenter l’assaut contre cela ?! Non merci ! Mais ouf ils brandissent un drapeau blanc !

Ils restent 300 combattants dans Harl , et leur chef , Vör Ambon , est aux murailles et parlemente …

Childéric parle des avanies de Guerold le Duc Félon , Ambon hésite … Il explique que la Cité craint le pillage et les excès des troupes de l’Archipirate ( et pourtant jusqu’ici … ) …

L’Archipirate fait résonner un rire sonore , Neptülmo est à ses côtés dit-il , et même Woran nous a dressé un bon repas ds le propre camp de Guerold , comme s’il nous accueillait à bras ouvert !

Puis il brandit une grande clé doré : celle des portes de la cité !!! Ambon n’en mène pas large !

L’Archipirate répond de ses hommes , la Cité se rend !!!

En quelques heures , ce diable d’Archipirate s’est emparé d’une grande cité fortifiée !!!

Le Duc Guerold est introuvable ! Bon on le disait félon , nous découvrons en plus que c’est un lâche ! Autant pour la réputation des Vörs heideulois ! Après De Vries , Guerold ! Décidément Harl se choisit de mauvais maîtres !

Mais bientôt , nous apprenons officiellement que Childéric revendique le Duché ! Les Vörs survivants se rallient à lui car des preuves confondantes de la trahison de Guerold ont été exhibées !!!

Quelques jours plus tard , nous sommes sous les murs de Marbürg , qqs 50 lieues au nord de Harl : c’est la 2é grande ville du duché , et du haut de ses murailles les Vörs et la garnison nous font la nique , jurant fidélité à Guerold !

L’Archipirate négocie … Oh ce n’est pas bien long , je ne sais plus exactement ce qu’il a dit , mais certains jurent que pendant qu’il parlait , un grand guerrier avec une armure en écaille de poissons , aux cheveux d’algues et au grand trident , et apparu à sa gauche , tandis qu’à sa droite un grand guerrier en maille étincelante et au heaume d’argent apparaissait comme par magie !!!

En tout cas , l’instant d’après les corps des Vörs gisent fracassés au pied des murailles et les portes de Marbürg s’ouvrent , la population de la cité nous accueille à bras ouverts , vitupérant leur ancien duc Guerold , qu’ils disent félon et mangeur d’impôts ! Les quelques Vörs survivants rallient Childéric …

Par Wôran : je vous le dis … En une petite semaine , le Duché est à nous !!!

Je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquai en suivant l’Archipirate , mais là …

Childéric tente de négocier un titre ducal avec le Régent qui renâcle … On dit que l’Archipirate est de la partie mais , semble t-il , de nombreux Ducs et Comtes refusent de reconnaître Vör Brechen ! Ce sont vraiment des pignoufs ces cons là : lorsque c’est une fripouille tout va bien , et quand un gars valable prend le pouvoir , cela ne leur convient pas … A croire qu’ils sont tous complices !

Le Régent a bien proposé un duel judiciaire entre Childéric et Guerold , mais lorsque Childéric a exigé que le duel se fasse entre eux 2 et qu’il n’y ait pas de champion désigné , Guerold a préféré décliné l’offre , arguant de conneries diverses et d’autres , pouâh …

On dit même qu’il s’est emparé du frère et de la mère de Childéric et qu’il les retient en otage : hé ben , y sont beaux les Vörs heideulois !

Bon à priori Childéric et l’Archipirate ne sont guère impressionnés … Moi j’ai encore 2 semaines à tirer , mais vu le calibre de nos chefs , je pense prolonger mon contrat !

Tandis que la cité reprend sa vie normale , le commerce maritime reprend de plus belle !

On fourbit nos armes , les équipages des navires sont recomplétés , des compagnies mercenaires engagées … Ca sent la Guerre les amis …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oegedeï
Divin Avatar
avatar

Nombre de messages : 1610
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Ce n'est pas fini !   Ven 10 Juil 2009 - 21:07

La Suite …

Par Woran , il ne dort jamais cet homme là ?

Je disai que ça sentait la Guerre , et comment !

Qqs jours après la prise du Duché , nous montons sur les navires de l’Archipirate , tandis que 2 000 mercenaires prennent la route terrestre en longeant le Fleuve vers Heideulberg …

Nous cinglons vers le Nord …

Le temps se gâte et la brume est à couper au couteau …

Soudain , surprise ! D’étranges créatures marines ( les marins appellent cela des Tritons ) nous font de grands signes …

L’Archipirate hésite , puis décide de dévier de sa route pour les suivre …


En mer , les derniers navires heideulois attaquent notre flotte ( les fous ! ) et depuis le rivage nous assistons à son écrasement …
Nous sommes suivis , au loin , par une petite armée d’un millier d’hommes , depuis Streisenberg …

L’Archipirate s’èloigne sur son griffon pour observer l’Ennemi , mais il revient avec le sourire et décide de continuer notre marche …

Etrange : nous écraserions vite cette troupe à 1 contre 5 !
Bon , il faut bien avouer que jusqu’ici , l’Archipirate ne s’est guère
trompé … Nous avons appris à lui faire confiance …

Heideulberg ! Grande cité , capitale du Royaume , aux Hauts Murs !

Bien joué : nous arrivons par le Nord juste au moment où , par le Sud , arrivent nos mercenaires : la jonction se fait face à l’armée de la Duchesse de Heideulberg qui a fait ranger ses troupes en bataille … 5000 hommes , dont la moitié de mercenaires barbares …

L’Archipirate s’avance pour parlementer , le Maréchal d’Heideulberg est son interlocuteur : palabres et gesticulations mais … rien !

C’est la bataille : nous sommes plus nombreux – 7 000 – et plus aguerris aussi , plus en confiance : l’armée ennemie est anéantie , nous avons qqs pertes mais encore une solide armée …

Childéric participe aux pourparlers qui s’ouvrent , longs et difficiles , certains Vörs capturés sont à 2 doigts d’être exécutés … L’on sait que le Régent participe aux discussions par des moyens magiques …

Enfin , c’est la Paix !

Childéric est Duc de Harl , L’Archipirate devient Capitaine du Port de Harl , et Amiral d’Heideul ( ses hommes goguenards s’esclaffent : « enfin un amiral qui sait ce qu’est un navire en heideul !!! » ) … Le régent est proclamé roi sous le nom d’Arnulf VII …

Les portes d’Heideulberg s’ouvrent , nous fouillons la Cité : Guerold est acculé mais nul ne sait ce qu’il adviendra de lui … On le dit mort … Enfin , bon débarras !!!

Sous les hospices de Neptülmo et Woran , nous avons en 1 Lunaire conquis un Duché et fait un Roi : cet Archipirate mérite bien son surnom ! Archos , archos , cela veut dire quoi déjà en Vieil Impérial ?!?!?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babylone
Ork
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 09/12/2008

MessageSujet: Re: Harl change de mains : récit d'un mercenaire incrédule !   Ven 10 Juil 2009 - 23:20

j'en connais un qui a pris une pointure Cucul
en fin ça ne coute pas chére la flaterie PTDR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin
avatar

Nombre de messages : 5267
Age : 46
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Harl change de mains : récit d'un mercenaire incrédule !   Mer 5 Aoû 2009 - 19:24

avis
harl annonce sa volonté d'offrir asile a tous.
Y compris les très nombreux réfugiés de la foi orthodoxe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harl change de mains : récit d'un mercenaire incrédule !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Harl change de mains : récit d'un mercenaire incrédule !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 112 mains serrées—Fanfic by Sacchan AKHTS!
» On ne change pas une equipe qui gagne
» Un acte , un destin qui change...
» DOLLARISATION / À chaque entreprise son taux de change
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Monde :: Monde :: Les Chroniques de Monde :: Archives :: Nord-
Sauter vers: