Le forum de Monde

Forum dédié à ce qui se passe dans le monde virtuel appelé Monde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Moment chosis de l'attaque du monastère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MJ
Admin


Nombre de messages : 5164
Age : 45
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Moment chosis de l'attaque du monastère   Dim 30 Sep 2007 - 14:34

En voici qelques-un, mais je suis sur que Steelo en trouvera d'autres...

Y participaient :

- Vor Blondessa une grande et puissante keisseuloise qui ravissait tout le monde de son accent et ses grands coups d'épée dévastateurs.
-Scubby un "marchand" du sud.
-Endélaïonne, une aventurière ambroisienne
- Le Tatoué, un mercenaire des Franches Catalines.
-Hans Vor marac, un preux chevalier muet d'Heideul
-Gédéon Vor Bréchen, le hérault royal.
-Imryl, une fée (pas celle de Nash !!)

Toute l'équipe initiale de Hans (à part Scuby, bêtement prisonnier au monastère) revient le lendemain de leur départ, sur Francheville pour se soigner et transmettre certaines informations aux autorités heydeloises.
Une surprise attend toute l'équipe, car le coin encore paisible la veille a sombré dans le chaos, la guerre est arrivée brutalement jusqu'ici, ça brûle de partout, on entend des cris guerriers, des cris d'horreurs, d'agonie, et des litanies immondes et destructrices prononcées par des gorges démesurées et non humaine: les démons sont là et sèment une terreur mortelle tout autour d'eux.
L'équipe est rejointe par la fée Imryl, et par le baron Gédéon venu leur prêté main forte et leur annoncer que la mission en cours est d'une grande importance.
Un sentiment d'urgence tenaille Hans qui ne pense qu'à une chose: repartir au monastère délivrer le 5eme membre de son équipe et reprendre le contrôle du monastère au plus vite.
Enfin ils reprennent hâtivement la route.

Arrivés à destination, la fée s'envole faire un tour de reconnaissance du monastère.
Là elle découvre qu'il y'a quelques brigands qui s'affèrent à diverses occupation indéfinies, qu'il y'a un pilori auquel est fixé un homme basané, le fameux Scuby, ce dernier étant retenu par le cou, les poignets et le fondement, ceci permettant aux barbares de s'amuser perversement et de manières diverses avec leur prisonnier impuissant,
Une fois de retour, le baron Vor Bréchen et la fée Imryl échafaudent un plan pour détourner l'attention des brigands de la brêche d'un mur qu'ils sont en train de réparer et par laquelle ils projettent de rentrer.
Elle tentera de délivrer notre malheureux compagnon, et de créer ensuite une diversion, afin que l'on puisse passer à travers la brêche du mur.
En y regardant un peu mieux il s'avère que la dite brêche est gardée en plus par deux grands chiens !
Imryl s'envole alors, et se fait repérer successivement par: un brochet, une grenouille géante, un garde. Elle attaque alors avec sa fronde le type qui s'amuse avec le prisonnier et qui lui ne l'avait pas vu. Le garde approchant alors pour voir la fée de plus près est pris à partie par la victime de la fée qui pense que c'est le garde le responsable.
Pendant la confusion qui s'ensuit, elle délivre notre compagnon, puis s'enfuit vers la herse du bâtiement, où elle reçoit une flêche d'un des 2 guetteurs de la porte qu'elle n'avait pas vu, et elle tombe au sol inconsciente.
Pendant ce temps, les deux brigands se sont rendus compte que le prisonnier est libéré, et s'avancent alors vers celui-ci pour le maîtriser. Scuby a alors l'idée de génie d'attendre le tout dernier moment pour s'échapper, et ne passe à l'acte que quand ses tortionnaires ne sont plus qu'à un pas de lui.
S'ensuit alors une course-poursuite se terminant rapidement par la mort de Scuby.

Un certain tohu-bohu s'étant fait entendre de l'extérieur du monastère, il est décidé d'attaquer.

Charge générale tout le monde se rue sur adversaire :
Hans -> tire une flêche et blesse un des deux énormes chien de garde
Vor Blondessa -> abat le second d'un seul coup et saute sur le muret et plante un garde !
Hans -> flêche l'autre garde entre les jambes de la keysseloise...
Le Tatoué -> saute sur le garde qui a reçu la flêche et l'acheve en l'égorgeant...
Endélaïone -> ...heu ? je me jette sur le chien blessé à terre !
Gédéon -> Quand à lui, il arrive ! ( en marchant à son aise, genre balade de santé)
Le combat se poursuit et nos héros se retrouvent bientôt débordés et assaillis de toutes parts.
<Tous regardent (gueulent après!) Gédéon qui marche déjà depuis plusieurs rounds>
Gédéon -> heu ?.. je cours finalement !
Hans <lève les yeux au ciel>

Plusieurs brigands chargent et le groupe de Hans frappe fort, mais prend aussi de sérieux coups. Très vite une accalmie intervient, des ennemis sont à terre, il ne reste enfin plus qu'un courageux équipé d'une halebarde et qui sait s'en servir. Hans doit intervenir et circonvenir l'hémorragie mortelle de Vor Blondessa, ce qui l'empêche d'intervenir pendant un bon moment, laissant l'initiative au Tatoué et à Endelaïonne, qui s'acharnent inutilement sur le garde à la hallebarde.

Enfin des moines libérés et envoyés par Gédéon arrivent et soignent tout notre petit monde, y compris la fée et ils en profitent pour ressuciter (qui a dit inutilement ?) notre Scuby national, ouf ça va mieux...
Gédéon arrive avec des nouvelles: les brigands, d'infâmes salauds, sont occupés de massacrer tous les moines encore vivants !
Le mouvement s'accélère alors, et un évènement divin se produit (dont il serait trop long d'expliquer ici tout le déroulement (ha ha !)) qui fait que Hans amène sa troupe au donjon du monastère, les moines chantent, et Hans fracasse la lourde porte du donjon d'un terrible coup d'épée. Ce dernier et la barbare pénètrent alors dans le donjon en écrasant le peu de résistance qu'ils y rencontrent.

On se précipite à l'étage pour y trouver 4 prisonniers heydelois et apprendre que les ''méchants'' se sont retranchés au dernier étage avec le saint homme que nos aventuriers étaient censé libérer...
Les derniers ennemis sont retranchés derrière une porte puissament renforcée. Des insultes et des menaces sont proférées de part et d'autre, mais rien y fait tout le monde campe sur ses positions.

On entend des gens qui prennent la fuite au dehors, et Gédéon se précipite avec Vor Blondessa, mais comme il est trop lent, cette dernière l'attrape sous son bras et portant le noble baron comme un sac à patates, part en courant !
Ils reviendront un peu plus tard avec deux malheureuses filles terrorisées !

Ensuite, il est décidé de prendre les retranchés à revers, toute l'équipe quitte la porte, sauf Hans, qui est rejoint par la fée et Scuby. Ce dernier propose alors de forcer la serrure avec le matériel de crochetage de Imryl. Passage à l'acte de Scuby, qui bricole la serrure sans succès, alors la fée décide de prendre les choses en main, mais elle bricole tout autant.
Hans n'en croit pas ses yeux.
Finalement, la serrure cède, peut-être par bonté d'âme, les gens retranchés dans la pièce tentent d'empêcher l'ouverture de la porte, mais Hans et la fée poussent violemment la porte tout en écrasant allègrement Scuby qui n'a pas eut le temps de se dégager et réussissent à repousser dans la pièce: la porte, Scuby et les deux malandrins qui tentaient de résister...
Surprise, un énorme gaillard puissament armé se tient au milieu de la pièce, Scuby s'enfuit entre les jambes de Hans et se précipite courageusement hors du donjon.

C'est le combat final!
Grande gueule (c'est son surnom) est acculé face à Hans, et il charge ce dernier qui ayant reçu l'ordre de garder les derniers ennemis vivants, a bien de la peine à contenir les assauts furieux et meutriers du brigand. Grande gueule est puissant, et c'est un rude combattant. Hans ne répliquera qu'une seule fois espérant affaiblir son impitoyable adversaire.
Heureusement un être courageux est resté avec Hans pour l'aider au combat, Imryl !
Le Tatoué est derrière Hans dans le couloir, mais il ne peut pas intervenir, car il n'y a pas la place pour lui faire quoique ce soit.
Du haut de ses 20cm, la fée ramasse une arbalète et commence à harceler Grande Gueule, ce qui permet à Hans de tenir un peu mieux le choc...

La petite fée tente ensuite de mettre le feu aux bottes du brigand avec une torche.
Grande gueule crie alors à son dernier complice :-"CREVE LA MOUCHE ! Crève la !"
MJ -> une lance se plante...
Fée Imryl -> Arrghhhhh <s'imagine déjà comme un papillon>
MJ -> à coté !
" CREVE LA MOUCHE !!!"
Fée -> je me recule...

Néanmoins, Hans et Imryl parviendront à tenir la porte ouverte et à bloquer le passage, malgrès toutes les attaques de leurs assaillants...

Le Tatoué s'embête devant le combat, en effet un seul combattant peut accéder à la porte... Il va voir une poterne se trouvant derrière un des remparts du monastère.
Hans aurait bien eu besoin de lui (mais ne peut le dire étant muet)
Le Taoué se faisant ch... derrière (jeu de mot Ô combien grossier) décide de retourner de l'autre côté du rempart, dans la cour donc...
Une fois arrivé dans la cour du monastère, on lui fait remarquer que Endélaïone est donc seule à l'arrière.
Pendant ce temps, la poterne s'ouvre alors et un brigand s'en échappe, celui-ci se fait attaquer par Endélaïonne qui le trucide assez facilement.
Quelques instants plus tard, le Tatoué est de retour à la poterne, il trouve la porte ouverte et entend les combats se déroulant à l'intérieur, et se dit judicieusement:
- :"Je reste là, on m'a dit de garder la porte...."
Enfin un combattant se décide à aider Hans en passant par ladite poterne...
Le temps passe, car on palabre beaucoup dans les escaliers, pendant que là haut des bruits de chocs de ferrailles et des hahanements se font entendre. Finalement au bout d'un long moment de causerie:
Gédéon <se rue dans l'eescalier !>
Scubby - Signeur attendé attendé !!!
Gédéon - pas le temps !!!
<bruis de casseroles, juron et gédéon se pétant la gueule>
Scubby - mi bien sur Signeur mais ji piégi tou l' ièscalier...
S'ensuivent encore quelques palabres concernant les pièges, les piègeurs et les piègés, puis finalement, on monte, porter secour aux malheureux qui se font tataner la gueule là haut...
Hans voyant enfin arriver du renfort leve les yeux au ciel et remercie ironiquement les dieux pour ce miracle !

A suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment chosis de l'attaque du monastère   Dim 30 Sep 2007 - 19:31

:farao:
yé l'espère biene!
:farao:
Revenir en haut Aller en bas
 
Moment chosis de l'attaque du monastère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Pour quelle raison tu te bats ? (ft Eren Jäger)
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Monde :: Monde :: Les Chroniques de Monde :: Archives :: Nord-
Sauter vers: