Le forum de Monde

Forum dédié à ce qui se passe dans le monde virtuel appelé Monde
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques de la Bataille du Chaudron aux Elfes!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Henry Khome Back
Géant


Nombre de messages : 421
Age : 33
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Chroniques de la Bataille du Chaudron aux Elfes!   Dim 24 Jan 2010 - 18:45

Depuis quelque temps déjà, la menace de la terrible conjonction se fait sentir.

Plusieurs héros se sont levés pour protéger Monde de ce danger.
Il fut décidé que plusieurs camps serait attaqués simultanément pour bénéficier au mieux de l'effet de surprise.

Un groupe pris pour objectif le camp érigé dans la région de Holmgard.
Ce groupe se composait de 4 aventuriers intrépides :
Le puissant Krammerdel fort comme 10 hommes!
La redoutable Lokadah invocatrice de puissants Loa!
Le mystérieux et inquiétant Assouma maître des sombres arcanes!
Le rusé et malicieux Lorenzo Vincenzo Arnaldo Cesare di Nadgio aux 1000 ressources! Votre dévoué serviteur qui va vous conter ces hauts faits.

Avant de nous mettre en route, nous recrutâmes des hommes et des magiciens pour remplir notre mission des plus délicates et risquées. Répondant à l'appel, Dame Lokadah accepta sur le champ de nous accompagner, voulant préserver la nature et éviter que le ciel ne nous tombe sur la tête! (la lune noire NDA)
Fort de 125 mercenaires aguerris et accompagnés par 3 mages de 3ème cercle (un clerc, un sorcier et un mentaliste).
Nous nous sommes mis en marche et avons opté pour la voie terrestre. Le voyage fut long et éprouvant. Il y eu des malades qu'heureusement le clerc pu guérir. Les pertes dues au voyage furent minimes et vites remplacées par de nouveaux hommes recrutés dans les tavernes et auberges rencontrées et de fiers guerriers nains se joignirent à nous, ravis d'étriper quelques elfes.
Nous traversâmes sans encombre les divers seigneuries et terres.
Une armée nous suivie de loin pour s'assurer que nous n'étions point des pillards et nous laissa une fois les terres Cunes traversées. Nos amis à corne nous envoyèrent de une aide bienvenue en la personne de l'un de leurs agents qui se joignit à nous.
Enfin notre objectif était à portée d'épée!

Arrivé à quelques lieues du camps de la RL, nous stoppâmes et envoyâmes des éclaireurs repérer les lieux alentours en vue de l'attaque future. Un ne revint pas, sombre présage qui laisser augurer de la difficulté de notre mission. Avec Krammerdel, Lokadah, le mentaliste, un soldat et un éclaireur, nous sommes allé explorer les lieux, laissant à Assoum la direction des mercenaires.
Pendant qu'il faisait monter notre camp entouré de nombreux pièges et que les éclaireurs faisaient le tour du camp de la RL pour récolter des informations sur sa taille et ses accès.
Notre petit groupe après 1h de marche arriva à un barrage où attendaient des gents de tout horizons et de toute extraction.
Nous nous grappillâmes quelques renseignements auprès des gents et nous apprîmes que beaucoup venaient qui pour sauver son âme, qui pour quémander un miracle pour leur fils au jambes brisées. Beaucoup d'appelés et peu d'élus en vérité. Les soldats au moment d'accepter des travailleurs étaient de plus exigeant et malgré toute notre bonne volonté, seuls Krammerdel et Lokadah purent rentrer dans le camp et tout en travaillant, repérer les lieux qui ressemblaient de plus en plus à une forteresse :
de nombreux points de contrôle,
1400 soldats au bas mot dont des dizaines d'archers et surtout des elfes tapis dans les recoins et arc bandé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkhamos.forum-actif.eu/forum.htm
Henry Khome Back
Géant


Nombre de messages : 421
Age : 33
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: Chroniques de la Bataille du Chaudron aux Elfes!   Dim 24 Jan 2010 - 21:37

La nuit venu, après concertation, il fut décidé d'attaquer de nuit pour surprendre l'ennemi au moment où il est le plus vulnérable.
Notre ami cornu nous remis un puissant parchemin de destruction au tracé incomplet pour le rendre indétectable pour nos ennemis. Il nous expliqua comment l'activer mais nous dit qu'il ne participerai pas d'avantage, sa présence parmi nous en terrain hostile pouvant nous révéler.

Accompagnés des mages, nous retournâmes au barrage sur la route le plus discrètement, nous jouant des pièges disposé en nombre hors des sentiers, tandis que nos hommes prenaient un autre chemin pour attaquer un poste de garde et faire une diversion (il était prévu qu'ils passent et entre dans le camps par cette voie pour attaquer le gros des troupes par surprise dans leur sommeil).
Arrivés devant les gardes, je m'avançais accompagné du mentaliste, les autres restant légèrement en retrait. Je décidais en accord avec mes amis d'utiliser la ruse plutôt que la force pour passer.

Je me fit passer pour un messager accompagné de son escorte devant donner de toute urgence un message de la PLUS HAUTE IMPORTANCE au commandement du camp. Grâce à mes talents de comédien et aux artifices du mentaliste, nous passâmes sans encombre le 1er barrage mais non le dernier!
En effet, tout autour du camp une palissade faite de chariot mis bout à bout formait un second point de contrôle. Nous refîmes le même numéro qui passa comme une lettre à la poste malgré notre manque de pratique du commun du nord et la présence d'un elfe gradé plus méfiant mais dont finalement le mentaliste vint à bout. Une fois à l'intérieur, nous nous glissâmes jusqu'à la colline au sommet de laquelle se trouvaient les pierres érigées tels des ombres dans la nuit, assommant un soldat trop curieux qui passait par là.

La colline elle même, nous le découvrîmes, était très gardée et l'activité autour des pierres n'avait de ralentir la nuit. Plusieurs cercles de feux avec autour des centaines de gardes veillaient à la sécurité des lieux. Non moins nombreux étaient les pauvres diables assoupis autour des feux épuisés par l'effort qu'on exigeait d'eux.
Le clerc qui nous accompagné proposa de nous faire passer pour un cirque venu distraire les travailleurs après leur dur labeur, ce qui nous surpris. Il paru déçu du manque d'enthousiasme de notre part et décida de se faire beau pour sa mort, ce qui nous étonna encore d'avantage mais bien moins que le couvre chef dont il s'affubla... Un chapeau de bouffon! Ce fou était un disciple de Balol!
Pauvre de nous! Pendant que les autres le tenaient à l'œil, je me dirigeais une fois de plus vers les gardes en poste accompagné du mentaliste pour nous ouvrir le passage. Cette fois fut plus difficile que les autres. Malgré le fait que nous nous trouvions là, ce qui supposait d'avoir franchit les autres points de contrôle, nous ne pûmes passer aussi facilement. Un des soldat alla chercher un responsable elfe, les choses s'annonçaient mal.
Je refis mon numéro arguant que le message devait être remis en main propre au grand prêtre de Feyhm par mes soins était de la plus haute importance pour la sécurité du camp. Une fois encore, l'aide du mentaliste ne fut pas de trop et nous devons surement une part de notre succès à la chance et au fait d'agir de nuit (l'elfe ayant était réveillé). Les yeux de l'elfe se voilèrent sous l'attaque du mentaliste et il me fit passer avec Krammerdel qui avait eu une icône imprimée par un prêtre sur ses vêtements dans la journée lors des repérages.
Tandis que je me dirigeais vers le grand prêtre avec l'intension encore d'embrouiller des esprits et d'attirer l'attention sur moi, Krammerdel, le parchemin cornu en poche avec de quoi l'activer, se rendait discrètement au pied d'un des mégalites les plus imposant de ce qui se révéla être une spirale barrée d'un trait fait avec les pierres. La pierre choisie faisait 20m de haut et au pied se trouvé le grand prêtre.
Je m'avançais vers celui-ci :
"Bonjour Monseigneur, j'ai un message de la plus haute importance pour vous! Nos ennemis conspirent à notre perte!
(pour éviter d'être découvert, j'avais décidé de mêler des vérités à mes mensonges pour qu'il ne puisse voir clair dans mon jeu)
J'arrive tout juste du sud d'où on m'envoie."
"Qui t'envoie?" me dit-il
"Les responsables du culte de Feyhm monseigneur"
"De quel collège?"
Là, je dois dire que mon manque de ferveur me mettait en défaut aussi décidais je de forcer le trait pour faire passer cette histoire de collège à la trappe et donner suffisamment de temps à Krammerdel.
"NOUS SOMMES MENACE MONSEIGNEUR! NOS ENNEMIS SE REGROUPENT! IL PRÉVOIENT UNE ATTAQUE SIMULTANÉE DES PLUSIEURS CAMPS! NOUS NE SOMMES PAS EN SÉCURITÉ ICI! IL FAUT RENFORCER LES DÉFENSES!"
ouf! sa tête me fît comprendre que çà marchait.
"Donnes moi ce message"
Aïe! Je n'avait en main qu'un vulgaire parchemin avec des comptes! Pour gagner du temps, je jouais les maladroits et faisais tomber le parchemin à terre.
"Oh mon dieu! Je suis vraiment désolé monseigneur. Je suis tellement maladroit!"
J'en profitais pour le refaire tomber et prenais un air des plus affligé...
"Ooh! C'est pas vrai! Je ne suis vraiment qu'un bon à rien! A la première mission qu'on me confit, qu'est ce que je fais? Je me ridiculise! Je fais tomber le MESSAGE que je dois REMETTRE!
Je vous en priiie! Ne le dites pas à mes supérieurs! Sinon je serais renvoyé! Mon père m'a mis de force dans les ordres pour se débarrasser de ce qu'il appelait la hooonte de se VIE! Et qu'est ce que je fait?! je fait tomber un message pour un grand prêtre dans la boue!"
"Bon donnez moi cela"
Et trop rapide pour que l'en empêche, il saisit le parchemin et commença à le lire...
" 40kg de farines 45PO, 27 parchemins 27PA... Mais c'est une feuille de compte!"
Aïe l'affaire était éventée trop vite... Qu'importe! J'en rajoutais encore au personnage déjà bien pathétique.
"Oh non! NON! Ne me dites pas que je vous ai donné le mauvais message?! C'est pas vraiii! Je suis VRAIMENT un BON A RIEN!"
Le grand prêtre montrait des signes d'énervements bien compréhensible...
"Mais où est donc ce message??"
Je fondais en larme.
"J'ai du le confondre avec les messages que ma mère m'a remis. J'ai de la famille dans la région. Il doit être là quelque part mais où?
Je ne suis qu'un raté, je ne fait que décevoir les autres!"
Touché par ma "détresse" le grand prêtre se radouci.
"Où peut-il bien être?"
Entre deux sanglots simulés je lâchais :
"Il doit être avec mes compagnons de voyage. Pourvu que je ne l'ai pas oublié!"

Là, heureusement pour moi, une puissante détonation se fit entendre. Krammerdel avait réussit! (Non sans mal, l'utilisation d'une amulette de cendrillon de notre ami Fredemonde l'ayant souillé, il a été frappé par un arc électrique provenant de la pierre où il avait collé le parchemin.


Dernière édition par di Nadgio le Dim 24 Jan 2010 - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkhamos.forum-actif.eu/forum.htm
Henry Khome Back
Géant


Nombre de messages : 421
Age : 33
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: Chroniques de la Bataille du Chaudron aux Elfes!   Dim 24 Jan 2010 - 22:26

Le mégalithe fut projeté violemment contre un autre plus proche, qui s'écroula, avant de tomber à son tour mais là où je me trouvais avec le grand prêtre! Dans un élan incroyable, je sauvais ma vie en sautant dans un trou destiné à accueillir une pierre. Le grand prêtre ne pu que s'écraser devant ce désastre sous la pierre qui fracassa par la même la pierre centrale que les travailleurs étaient en train de lever. Ces derniers s'envolèrent sous la force de l'impact.

Au même moment, Lokadah se fit chevaucher par un puissant Loa : Gaïa! Et nos hommes se lançaient dans la bataille surprenant plus d'un ennemis dans son lit. Lokadah, quant à elle se mis à grandir et à prendre une belle couleur verte tandis que des lianes sortaient du sol tout au tour de nous et emprisonnaient nos ennemis dans un étau vert. Nous étions à l'habris car notre amie nous avait badigeonné d'une substance nauséabonde mais nous préserva de l'éteinte des lianes. Les mages quand à eux n'eurent pas besoin de cela pour vite se tenir à distance du danger.
Le sorcier eu la vie sauve grâce à l'intervention d'Assouma.
Lokadah ne voulant visiblement pas bouger pour le moment, nous partîmes laissant derrière nous nos ennemis prisonniers des lianes. Ceux ci eurent une bien mauvaise surprise jaillir du sol sous la forme de fleurs qui entrèrent dans leur gorge et laissant derrière elles un liquide verdâtre dans leur bouche. Un dernier coup d'œil nous appris qu'une transformation s'opérait en eux et visiblement non sans douleur!

Arrivés au bas de la colline, nous optâmes pour le chemins conduisant à l'est du camp nous éloignant de la bataille faisant rage dans le village, espérant ne pas tomber sur des adversaires.
Nos hommes livrèrent une bataille remarquable! Bien que 10 fois moins nombreux (125 hommes et 37 nains contre plus de 1400 soldats et Azrael le destructeur de corruption) il défirent plus de 1200 adversaires! Avant que les chefs ne se rendent avec une partie de leurs hommes. Les nains, eux, combattirent comme des lions jusqu'au bout.

Malgré nos efforts pour ne pas faire de rencontre sur le chemin, huit elfes virent à notre rencontre.
"Halte! Qui êtes vous?" fit leur chef
Je pris parti de reprendre mon numéro
"Oh mon dieu!! C'est horrible ce qui se passe là bas!"
"Calmez vous!" Dit il impérieusement.
"Mais vous ne comprenez pas?! Il sont tous mort! Ces choses les ont pris et... Oh mon dieuuu!"
"Accompagnez nous, nous allons voir."
Aïe! Encore une embuche.
"Nooon! Je ne veux pas y retourner! On va tous MOUURIR!"
"Nous vous protègerons" Et sur ce, ils se mirent en route, nous encerclant pour nous protéger mais nous coupant par la même toute échappatoire.
Je me jetais à terre en implorant, espérant qu'ils nous laisseraient là.
"Pitiéé! Je ne veux pas y aller, je ne veux pas revoir ces malheureux agoniser!"


Dernière édition par di Nadgio le Mar 26 Jan 2010 - 1:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkhamos.forum-actif.eu/forum.htm
Henry Khome Back
Géant


Nombre de messages : 421
Age : 33
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: Chroniques de la Bataille du Chaudron aux Elfes!   Mar 26 Jan 2010 - 1:28

Ils décidèrent de continuer en nous emmenant. Tentant encore une fois de les déstabiliser, je jouais une fois de plus les paniqués.
"Si c'est çà, vous passez devant moi!!"
Et je me précipité derrière lui.
"N'ayez crainte" dit leur chef "Nous vous défendrons"
Continuant sur ma lancée. Je me jetais aux genoux du meneur et lui entravais la jambe de mes bras
"Non! N'y allez pas! Vous allez mourir dans d'atroces souffrances!"
Rien à faire même décontenancé, ils persistèrent.
Il décidèrent de me faire avancer de force mais envoyèrent un des leur en éclaireur tout en avançant plus lentement. Pour ma part, je continué espérant toujours leur faire renoncer de les accompagner. Trébuchant, tombant, boitant, je ne reculais devant aucun effort pour nous ralentir. Si bien qu'ils finirent par m'attacher et me tirer avec une corde! Pendant ce temps le sorcier et d'autres moins surveillés par ma faute, en profitaient pour s'éclipser.
L'éclaireur revint affolé débitant un flot de parole en elfique que nous ne comprîmes pas mais dont le contenu se devina à la tête de ses compagnons qui blêmirent en l'écoutant. Le gros de leur groupe parti en avant tandis que je restait avec le clerc de Balol et 3 elfes restaient nous protégé, rhââ! Plus entêté qu'un elfe, on trouvera jamais et un destin funeste s'annonçait pour moi.
De plus je me retrouvais seul sans moyens pour fuir, le clerc dément m'ayant mis dans une brouette et courant vers l'ennemi. Malgré mes tentatives pour rouler hors de la brouette, il tint bon le bougre et continua sa route, quand finalement j'arrivais à tomber au sol... aux pieds des elfes!
Désespéré, je jouais un coup de bluffe monumental en faisant le possédé et l'esprit possesseur (HJ je dois dire que çà m'a beaucoup amusé tant la réaction des elfes que celle de BII et des autres ^^)
"Vous pensiez vraiment que nous vous laisserions faire à votre guise sans réagir?? Ah! Ah! Ah! Ah! Pauvres fous! Vous n'avez fait qu'attiser notre colère! Contemplez notre courroux!
Non! Laissez moiii! Sortez de ma têêête!
Nooon! Vous mourrez tous! Dans d'atroces souffrances!
Laissez moiii! Pitiéé! Faites le sortir de ma tête!"
Les elfes me regardèrent médusés tandis que j'accompagnais mes paroles de gestes brusques et tirais violemment sur la corde.
Venez mes agneaux que je vous croque! Ahahahah!
Je tombais à terre tandis que mes compagnons s'approchaient pour me délivrer.
Là, ils surgirent et surprirent les elfes, me délivrèrent et nous nous enfument sous les flèches ennemies. Assouma faillit périr mais le sorcier lui sauva à son tour la vie, remboursant ainsi sa dette. Nous reprîmes notre route et attendîmes que les chose ses tassent. A l'aube, nous découvrîmes Lokadah sur les berges d'un lac que nous avions longé. Elle était en vie mais inerte (HJ Kikine dormait)
Nous décidâmes d'explorer le camps, et quelle ne fut pas notre surprise de découvrir que nos ennemis avaient plié bagage, une fois la bataille finie. En effet, le cercle de pierre détruit et les lieux consacrés aux Loas ne présentaient plus guère d'intérêt à leurs yeux.

Victorieux nous repartîmes en direction de Moithura auréolés de gloire. Laissant les terres désormais inhospitalières de la Bataille du Chaudron aux Elfes!




FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkhamos.forum-actif.eu/forum.htm
Azhog
Géant


Nombre de messages : 489
Age : 27
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Chroniques de la Bataille du Chaudron aux Elfes!   Mer 27 Jan 2010 - 1:27

Comme dirait facebook "j'aime" cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Superbe !   Mer 27 Jan 2010 - 11:34

Félicitations à vous tous cheers

J'avoue avec grande honte avoir douté Embarassed

Je me repends oui
Revenir en haut Aller en bas
Taïdrah
Divin Avatar


Nombre de messages : 1111
Age : 36
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Chroniques de la Bataille du Chaudron aux Elfes!   Mer 27 Jan 2010 - 22:26

di Nadgio a écrit:
(HJ Kikine dormait)

N'empêche que Kikine, contre tout ce que les mauvaises langues ont pu dire, a tenu jusque minuit, et pas 20h30 hein le cochon!
Et qu'elle a fini par s'endormir après 3/4 d'heure sans contrôle de son perso!
Mais des profondeurs de mon oreiller, j'ai quand même entendu que vous aviez voulu zigouiller ma salamandre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry Khome Back
Géant


Nombre de messages : 421
Age : 33
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: Chroniques de la Bataille du Chaudron aux Elfes!   Mer 27 Jan 2010 - 23:26

Non, nous nous sommes simplement demandé ce que c'était. On pensait que tu étais en danger. Quand on a comprit que c'était un tatouage, on a rien fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkhamos.forum-actif.eu/forum.htm
Azhog
Géant


Nombre de messages : 489
Age : 27
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Chroniques de la Bataille du Chaudron aux Elfes!   Jeu 28 Jan 2010 - 14:43

je tiens à dire qu'il manque quelques éléments croustillants dans le récit....... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques de la Bataille du Chaudron aux Elfes!   Aujourd'hui à 14:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques de la Bataille du Chaudron aux Elfes!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rapport de bataille] Rapport du 23 aout
» Un rapport de bataille qui merite d'etre posté...
» [Rapport de Bataille] 31 Octobre 2008
» Rapport de bataille Nain/HE 1500 pts
» Présentation des elfes de maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Monde :: Monde :: Les Chroniques de Monde :: Archives :: Nord-
Sauter vers: